Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2013

L'histoire de Mélissa, la jeune adulte qui ne voulait plus manger

L'association est approchée un jour par Annette qui vit à Montpellier. Elle est maman d'une jeune adulte trisomique. Celle-ci est très inquiète. En effet sa fille ne mange quasiment plus depuis quelques temps. Elle est tout triste, ne se lave plus et vis presque recluse dans la chambre de l'établissement de santé qui l'héberge depuis des années. Sa maman s'est d'abord décidé à lui cuisiner des repas et à les lui amener tous les jours. Mais le centre de soins la culpabilise et insiste pour qu'une lourde médication lui soit administrée. Notre adhérente entame des démarches pour trouver un autre organisme mais les listes d'attente sont longues. Nous lui indiquons les coordonnées d'un médecin micronutrionniste situé dans le secteur ainsi que celle d'une association ludo-éducative destinée à des handicapés. Nous cherchons aussi avec elle des centres susceptibles de recevoir Mélissa à l'année.

Elle a vu en décembre 2011 le médecin préconisé qui lui avait demandé des bilans sanguins. Certaines  valeurs se sont révélées pour le moins "curieuses". Il a mis en place un traitement anti-oxydatif et curatif pour un taux d'acide urique trop élevé. Elle a aimé cette consultation, ce médecin troublant tout d'abord par son grand calme, a synthétisé justement et elle tenais à nous remercier pour ses coordonnées.

Grâce à cette prescription, Mélissa a pu fréquenter en 2012 l'association préconisée. C'est un lieu de valorisation, d’expression, d’apprentissage et de socialisation. Il y a de activités Physiques, Sportives Adaptées ainsi que des activités d'expression. L'association estime qu'outre les bienfaits physiques qu’elles procurent, elles ont aussi un véritable impact psychologique sur ces personnes en marge qui trouvent dans les activités un lieu de valorisation, d’expression, d’apprentissage et de socialisation. Si vous voulez en savoir plus  sur eux mcsa34.

Nous avons eu des nouvelles en décembre 2012. L'appétit est revenu et le moral avec. Cette jeune femme continue des activités extérieures à son centre de soin et elle part plusieurs semaines en stage professionnel au grand air. Sa maman continue à la prendre à toutes les vacances et tous les week-end. Elle remet un pilulier préparé selon la prescription du médecin micronutionniste chaque semaine à l'infirmière du centre. 

 

 

09:33 Publié dans Blog, santé, Voyage | Commentaires (0)