Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2017

D'un papa adhérent ( de mi- 2017 à septembre 2017)

Bonjour,

Notre association Remedya vous retranscrit les échanges avec un adhérent. 

Premier contact : Lundi 3 Avril 2017 10:02:03

""Bonjour,

Je suis papa d'un enfant de 10 ans en CM2 qui présente des troubles du comportement depuis qu'il est tout petit et nous sommes aujourd'hui au bord de l'exclusion scolaire. Nous avons eu rdv avec un neuro psychiatre début janvier et nous pensions entamer une démarche de dépistage du tdah , notre médecin traitant nous ayant notamment indiqué que les traitements pouvaient faire des miracles. J'avais téléphoné à l'hôpital que ce dernier préconise  ce sont des MOIS d'attente pour un Rdvs !!!!!!!,  ... Donc mise en place d'un suivi  neuropsychologique, homéopathie, méthode Barkley, phytothérapie, et psychothérapie, nous souhaitons en savoir plus sur la micronutrition. 

J'avais passé plusieurs heures sur internet et je suis effondré à la lecture des risques du méthylphénidate et je suis ce soir quasiment certain de tout faire pour éviter cela.

Vous semblez être passée par certaines épreuves, avoir eu la chance de rencontrer le Dr MOUSAIN-BOSC, vous semblez dire que peu de médecins soignent de façon douce.

 J'ai donc décidé de devenir adhérent de votre association pour mieux pouvoir accompagner notre fils dans son parcours scolaire.  Enfin tout ce que vous pourrez me dire pour m'aider, pour que j'avance dans une bonne direction me serait utile

un papa très inquiet pour son garçon."" 

"" Mail du Dimanche 30 Avril 2017 19:46:58

Oui, notre fils bénéficie de plusieurs prises en charge "douces". C'est un peu mieux à l'école mais point suffisant pour une entrée au collège sereine en septembre, nous en avons bien peur. Nous limitons le plus possible le gluten , sauf pour récompenses particulières (mac donald) ou anniversaires...

Il travaille aussi avec un psychanalyste. C'est très bien autour de sa différence, de l'estime de soi, de l'expression de son ressenti, du respect des limites et autorité, de sa place au sein de la famille, de l'école. Il y va tous les 15 Jours ou 3 semaines. Il est toujours calme après ; Mais les apprentissages à l'école et son impulsivité à l'école c'est vraiment la situation qui pose problème...

Je vais prendre du temps pour lire toutes les informations que vous m'avez envoyé suite à mon adhésion"

Mail du Vendredi 29 Septembre 2017 11:24:31

"" Bonjour,

Suite à mon adhésion au printemps j'ai pris rv avec l'un des praticiens proposés, .... Nous avons fait tous les tests qu'il a demandés.

Après 3 jours de changement radical au mois de mai des habitudes alimentaires de notre fils, je le trouvai moins " avec du trop à l'intérieur"

Son enseignant de CM2, nous a dit fin juin: "c'est plein d'espoir pour le collège , pour la première fois depuis le début de l'année , il ne se décourage pas , il travaille calmement , se rend compte plus facilement de lui même de son attitude"

Après 4 semaines de collège seulement 2 mots dans le carnet de liaison pour prise de parole intempestive ou bavardages excessifs.

Nous continuons bien sûr le suivi avec ....., le psychanalyste et approche comportementale mais que de progrès à vous témoigner sur cette période scolaire juin et donc septembre même si notre fiston n'est pas devenu calme comme une grenouille , heureusement! ""

Date: 2 octobre 2017 09:50:00 UTC+2

"" Pour vous dire que rien n'est jamais gagné...bilan du voyage d'intégration de 6 ème : mise en danger, impulsivité, non respect des règles et des autres...il reste du chemin...J'attends de voir si c'est juste le voyage qui s'est mal passé car stressant , et ce en fonction des prochaines semaines au collège.

mais encore merci,""

Mr T J 

28/09/2017

Vie de l'association Remedya septembre 2017.

Bonjour,

La rentrée scolaire est maintenant derrière nous. Notre association a souhaité faire une pause ces des derniers temps.

Elle va fêter ses 10 ans d'exercice en 2018. Elle est consciente de son utilité. Mais vient l'heure du bilan. Ce sont des centaines de familles aidées. 

Pour autant en 2017 nos bénévoles sont en effet découragés car les interrogations se bornent à demander "quel magnésium, quel dose, quel médecin ? ".  Nous y avons répondu par le passé ... trop souvent sans remerciements raison pour laquelle nous demandons maintenant systématiquement l'adhésion. 

Très peu adhérent et encore moins nous procurent des témoignages conséquents. Ces derniers sont primordiaux car plus il y a de posts sur notre site, plus il est connu/Référencé et plus l'action de notre association Remedya est reconnue. Nous ne pouvons que faire un constat d'échec concernant nos demandes de retour des familles aidées.

Il nous faut donc trouver autre chose afin de re dynamiser notre action. 

Nous aimerions à nouveau proposer une réunion grand public concernant la prise en charge alternative du Trouble du Déficit D'attention avec ou sans Hyperactivité sachant que nous sommes sur le secteur de Montpellier.

Autant l'accès à une grande salle dans le passé a facilité une telle tenue, autant il est devenu difficile d'en trouver à prix abordable. Néanmoins à force de recherche nous avons une opportunité 110 € (Jauge de 100 à 240 personnes ) ensuite il s'agit de payer l’assurance environ 110€,  mais s'ajoute les cautions ( pour la salle 600e -pour le mobilier 1400 €). Cela fait un sous total de 2300€.  

Ensuite reste concernant l'intervenant l’indemnisation des consultations qu’il ne va pas donner,  son déplacement , son hébergement, ses frais de repas. Cela fait un total de 3000€.

L'association bien que créée en 2009 est loin de disposer d'une telle somme. Nous n'avons pas de subventions car nous n'avons pas une action que locale. Nous tenons à aider les familles de tout l'hexagone et au delà car nous avons des adhérents francophones.  

Ainsi, c'est nous qui sollicitons nos lecteurs quant à nous aider à promouvoir une autre prise en charge du TDAH.

Si vous avez des idées, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire situé en colonne ou en nous écrivant Association Remedya BP 7552 34086 Montpellier cedex 04 

Cela peut être des suggestions pour mieux référencer le blog, une assurance englobant la caution des matériels, une salle près de chez vous, un moyen de faire rentrer de l'argent dans l'association .....

Nous vous remercions de votre attention.

Marie Courtois Association Remedya 

 

04/05/2017

Témoignage d'une maman médecin

Chers lecteurs,

Je vous ai copié/collé un message reçu tout récemment. Je savais par une amie qu'une maman docteur de profession avait réussi à grandement améliorer l'hyperactivité et le déficit d'attention de son enfant, mais elle n'avait pas voulu me dire son nom. C'est ce praticien qui vient de trouver les coordonnées de notre association. Mais elle n'a pas de cabinet pour prendre en charge des patients. Je lui fais suivre tout plein d'informations à destination de ses confrères. De mon côté, je connais un service pédiatrique très ouvert à la micronutrition, alors si vous avez des témoignages afin de faire bouger les lignes, n'hésitez pas à nous en faire part (à cette fin, cliquer par exemple sur le mot commentaire ci dessous et n'omettez pas votre adresse mail). 

Bonne lecture

Marie Courtois Association Remedya 

"" Bonjour,

Ma fille a un TDAH et a été très bien améliorée par un complément nutritionnel. Elle a 9 ans et elle en prend depuis 18 mois. 

Elle est dysgraphique et je cherche une orthophoniste Padovan. Je me suis retrouvée sur le site de votre association en cherchant, mais sans trouver d'allusion à cette méthode.

Par ailleurs, je suis médecin et sachez que je cherche à faire connaitre le magnésium au niveau des pédo-psychiatres de l'hôpital de mon secteur. Je ne désespère pas de les convaincre. La micro-nutrition va être prise en compte dans les années qui suivent."

 

 

26/01/2017

Newsletter janvier 2017

Chers followers,

Voici une nouvelle année qui commence. Très peu de nouvelles nous parviennent, raison pour laquelle nous ne postons pas beaucoup en ce moment. Il se dit aussi qu'on ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure. 

L'association aussi s'est approchée de plusieurs élus afin d'obtenir une salle pour proposer des groupes de parole et favoriser l'échange mais malgré le montage de plusieurs dossiers notre projet est toujours dans le corner.

L'année 2016 a vu aussi certains de nos correspondants médecins partir à la retraite ou n'acceptant plus de nouveaux patients.  

Notre association compte sinon plus d'une cinquantaine d'adhérents mais nous sommes sollicités par bien plus de familles. Si vous voulez nous rejoindre, vous pouvez vous reporter à cette note petille.midiblogs.com/des réponses à vos questions.

L'adhésion (de 15 à 35€/an) vous permet d'obtenir des ressources, des articles, lien vidéo, un code réduction concernant les 2 nouveaux produits "TDAH" et les coordonnées d'un spécialiste qui propose des consultations à distance pour 90€ dans le domaine de l'hyperactivité, du déficit d'attention et de l'épilepsie.

Une telle prise en charge n'est pas d'un coût négligeable d'autant que quasiment rien n'est pris en charge par la sécurité sociale (mis à part par exemple le bilan en fer) et du fait que c'est un traitement au long cours soit jusqu'à la maturation du cerveau.  

Nous vous souhaitons une bonne navigation sur ce site (n'hésitez pas à cliquer sur les mots clés).

Marie Association Remedya  

 

30/10/2016

Des nouvelles de Samy

Bonjour,

Notre association a été sollicitée il y a 2 ans par une jeune maman. Elle a entrepris depuis des études de naturopathie. Voici un petit message.  

Avec toute mon empathie. Marie Association Remedya

" Pour mon fils, c'est super. Il est en CP et tout se passe bien. J'ai rencontré la maîtresse et elle a été surprise de voir son parcours dans son dossier. Il est calme et attentif. Pas de soucis relationnel. Il respecte bien les règles, aucun problème de comportement en classe. Adore les maths apprend bien à lire. 

Il doit refaire quand même un bilan avec l'orthophoniste pour des petits problèmes d'articulations. Des fois en classe il bafouille ses réponses et du coup elle ne comprend pas toujours ce qu'il dit. Malgré ça il participe bien.

 Je lui donne de l'homéopathie en plus des compléments nutritionnels ce qui à l'air de bien fonctionner pour l'hyperactivité et hyperémotivité."

 

 

11/09/2016

Newsletter de septembre 2016

Bonjour à tous,

Tout d'abord, pour ceux qui nous suivent, nous n’avons finalement pas fait la réunion grand public, sa date (vendredi 9 septembre au soir) étant peu porteuse de public.  

Dans les lignes qui suivent nous allons évoquer le nouveau complément nutritionnel (nous gardons son nom pour nos soutiens car il a déjà été en rupture de stock), certains objets de notre association et en final une perspective que nous espérons voir se concrétiser bientôt!   

Certaines familles ont testé cet été le nouveau complément alimentaire spécial hyperactivité/épilepsie. Comme il n'y avait pas d'école/ de cours,  les retours que nous avons concernent surtout son prix. La plupart des familles qui nous en ont parlé sont en effet passé d'un magnésium deuxième génération à un produit de dernière génération. Les premiers si ils sont d'un moindre coût n'ont pas la même assimilation intestinale. De plus, il n'est pas acidifiant, il est sans lactose, sans gluten et sans Ogm. 

Pour nous par contre, le prix nous choque moins car pendant des années nous avons fait faire à nos frais une préparation magistrale dans une pharmacie spécialisée afin de la coupler au magnésium. Cela a permis aussi de tester depuis 2006, un très grand nombre de ce produit à base de ce minéral (marin, homéo, à libération prolongée, à base de plusieurs sels de MG (*)etc ....  ). Jusque là trois grandes familles de magnésium existaient. La première génération se composait de sels inorganiques – chlorure, sulfate, oxyde de magnésium – et possédait des effets très laxatifs. Le magnésium marin, qui est un chlorure, peut ne pas être recommandé à tous : il contient du sodium et possède aussi un effet laxatif. La deuxième génération à base de lactate, pidolate ou aspartate est mieux absorbée par l’organisme. La troisième génération conçue avec du magnésium liposoluble (glycérophosphate de magnésium) n’a aucun effet laxatif. Ces magnésiums sont quelques fois associés à un acide aminé et/ou des vitamines. Nous trouvons ainsi que ce produit de dernière génération de MG est nettement au-dessus des autres.  Concernant son tarif, les adhérents peuvent demander un code de réduction, ensuite il y a possibilité d'achat par plusieurs unités ce qui dispense souvent aussi des frais d'envoi. 

Sinon, c’est aussi l’objet de notre association, faire en sorte autant que faire se peut qu'il n'y ait pas de médecine à deux vitesses. Ainsi nous avons été informés qu'un médecin micro-nutritionniste demandait 300€ (trois cents). L'autre écueil sinon est que depuis la création de notre association (en 2009), un grand nombre de nos médecins correspondants sont soit partis à la retraite ou bien n'acceptent plus de nouveaux patients ou ont plusieurs mois d'attente. Ainsi, une de nos premières questions aux familles qui nous soutiennent financièrement est de savoir si un médecin dans leur secteur d'habitation est ouvert à une telle prise en charge. Au départ, nous nous contentions de diriger les familles vers la nutrithérapie mais souvent les praticiens s'étaient formés pour pratiquer la médecine anti-âge ou esthétique. Là, notre association a affiné son approche mais il reste que nous avons peu de spécialistes vers qui orienter les familles. Nous gardons donc leurs coordonnées aux adhérents.  En effet, en 2008, le nom d'1 pédiatre a été diffusé dans la presse. Son secrétariat a été submergé de demandes de rdvs. Il a été obligé de refuser toute nouvelle patientèle. 

Notre association, Remedya souhaite recueillir des témoignages pour que des services hospitaliers lancent une étude scientifique sur les bienfaits du magnésium. Il y a d’ailleurs une pédopsychiatre française qui a testé ses effets sur sa fille. Vu les résultats elle s’est rapprochée d’une bénévole de notre association. Elle tente maintenant de convaincre ses collègues et son chef de service de lancer une étude sur le sujet. 

 Je vous souhaite un bon mois de septembre ! 

Marie - Association Remedya

(*) MG = Magnésium

Nb, les commentaires sont ouverts, il suffit de cliquer sur ce mot ci-dessous. 

05/09/2016

De l'utilité d'une association

Bonjour,

C'est la rentrée pour notre association aussi. Je vais par ce petit billet vous donner un exemple d'une de nos initiatives. En plus du soutien à nos adhérents, nous avons mis en place une petite chaîne afin de faire connaître le nouveau magnésium spécial TDAH/épilepsie. Ainsi Remedya a acheté un premier flacon à sa sortie en mai qu'il a offert à sa bénévole la plus active. Celle-ci contente de son efficacité s'en est procuré un pour l'offrir à son médecin traitant qui l'avait mis sur la piste du magnésium en 2011 car un de ses enfants passait un examen.

Ensuite nous avons demandé à nos membres si ils pensaient avoir dans leur entourage un médecin ouvert à cette approche de prise en charge de l'hyperactivité et/ou du déficit d'attention et/ou de l'épilepsie par un complément alimentaire. Nous avons collecté quelques coordonnées. Des médecins des régions Bretagne, Occitanie et Provence ont reçu de la part du laboratoire fabricant de la documentation sur ce sujet et même quelques fois un échantillon du produit. L'association a fait plusieurs courriers postaux en France avec l'information sur le produit à une neurologue, un pédopsychiatre, à un psychiatre , à un pédiatre, à un homéopathe et à des médecins généralistes.  

Une maman aussi partage son flacon en plusieurs afin que d'autres familles d'enfants hyper ou dys teste ce nouveau produit. 

A savoir !!!! Nous n'indiquons pas sciemment son nom car il a été en rupture de stock. Si des médecins se mettent à le prescrire (au lien d'achats en auto-médication) gageons qu'il sera fabriqué à plus grande échelle. Pour l'instant seules les personnes qui s'engagent financièrement à nos côtés ont la primeur de l'information. 

Bonne reprise à tous et à toutes

Marie L'admin 

 

24/08/2016

Nouvelle méthode de détection précoce du TDAH

Auteur Mathieu Perreault Source La Presse Édition du 23 août 2016, section PAUSE SANTÉ, écran 3

Citer " D'ici 10 à 15 ans, il pourrait être possible de déceler de manière précoce les troubles du déficit de l'attention et d'hyperactivité chez les enfants simplement au fil des visites annuelles chez le médecin de famille."

Lire l'article en entier Nouvelle méthode de détection du tdah 

03/07/2016

Newsletter juillet 2016

Bonjour,

Voici venue la pause scolaire estivale pour nos jeunes. C'est le moment idéal pour emprunter une nouvelle piste pour les enfants avec déficit d'attention avec ou sans hyperactivité ainsi que pour les épileptiques.  

La plupart de nos adhérents testent depuis le mois de mai un nouveau complément nutritionnel à base de minéraux, vitamine et acide aminé. Il est hautement assimilable. Nous avons un bon retour d'information sur le sujet, au point que ce produit est en rupture de stock dans certains points de vente !   

Notre association va donc s'approcher du laboratoire fabricant pour avoir plus d'information. 

Si vous voulez être aidé, notre formulaire de contact est à votre disposition pour entrer en relation avec nous (avoir la version PC ou Mac). Vous pouvez aussi saisir un commentaire en cliquant sur ce mot en bas de cette note. 

Nous vous souhaitons à tous un bel été

Marie

L'admin du blog de l'association remedya

 

05/06/2016

Demande d'aide de Rhônes-Alpes

Notre fils a 7 ans, nous habitons les monts du lyonnais. Il a été dépisté TDAH il y a 18 mois après 3 années de galère à l'école maternelle. Il a passé 1 semaine dans un service hospitalier. Depuis il est sous méthylphénidate ritaline. Il a une AVS à l'école, il est suivi par une psychomotricienne, orthophoniste

 Je suis très déçue de mon généraliste à qui j'ai parlé de mes recherches sur internet. Elle en a entendu parler mais me répond que si c'était si révolutionnaire les médecins qui suivent notre fils à l'hôpital nous en aurait parlé. Bref elle m'a quand même prescrit des ampoules de magnésium pour un mois mais juste pour me faire plaisir.  N'ayant pas vu d'effet je vous prie de trouver ci-joint mon bulletin d'adhésion.  

Si vous avez des mamans dans ma région avec qui je pourrais échanger je serai contente d'avoir leurs coordonnées. 

04/06/2016

retour d'information sur un produit de micronutrition spécial Tdah

Bonjour

Voilà 15 jours qu'un nouveau produit spécial tdah est sorti.

Ce produit est composé notamment d'un magnésium de dernière génération.

Le produit est en poudre, ce qui permet d’adapter la posologie en fonction de l’âge (à partir de 4 ans) et des besoins.

 Il contient

-       un sel de magnésium non acidifiant.

-       De la vitamine B6 (administrable dès 4 ans dans cette fomulation)  

-       des acides aminés (propriétés détoxifiantes, antifatigue et anti-stress ).

Nous vous faisons partager un ressenti pour une jeune demoiselle de 10,5 ans Hyperactive dirigée vers nous par le médecin généaliste : " Pour XXXX, ça continue de bien se passer pour le prendre. Je ne sais pas si c'est ça, mais elle est un peu moins à cran. Elle dit qu'elle dort mieux, qu'elle se réveille moins tôt le matin. D'habitude elle se réveille vers 6h, voire avant, alors que j'impose l'extinction des feux à 21h. " 

Nous vous rappellons :

- que nous réservons la primeur de l'information à nos adhérents et sympathisants (voir le bulletin d'adhésion ).

- si vous souhaitez que votre médecin de ville soit informé,  nous vous remercions de nous envoyer une enveloppe libellée à son adresse avec 3 à 4 timbres postaux (français ou belges). 

Bien à vous

Marie Courtois Association Remedya

22/05/2016

Un nouveau magnésium

Un magnésium spécial hyperactivité, déficit d'attention vient d'être commercialisé en France. Il peut être donné dès 4 ans. Il bénéficie d'une excellente assimilation intestinale et neuronale. Le magnésium étant dé remboursé depuis 2010, ce complément nutritionnel est entièrement à la charge des familles. On en prend en fonction de son poids le matin et le soir. 

Notre association en a informé la semaine dernière 1 psychiatre de l'Isère, 1 médecin cannois et 1 neurologue de Haute-Garonne. Cette semaine nous allons écrire cette information à des médecins généralistes de la métropole de Montpellier, de Nîmes, de Marseille,  du Nord de la France , de Haute-Garonne, à un pédiatre des Hauts de Seine et à un neurologue en Ile de France, ainsi qu'à un psychiatre lyonnais (voir billet du 15/05/2016 ). 

Notre famille vient tout juste de recevoir ce magnésium hautement assimilable tant au point de vue intestinal que neuronal au courrier de ce matin. Nous commençons son administration dès demain. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles.

En attendant sachez :

- que la vitamine B6 est neurotoxique en dessous d'un certain âge (soit pour compter large 12 ans).

- qu'au dessus de l'âge de 12 ans, il ne faut pas dépasser la dose de 10mg de vitamine B6 par jour  

- qu'il vaut mieux éviter pour une meilleure assimilation les compléments à base d'oxyde de magnésium par exemple. 

Bonne navigation sur ce site

L'admin de l'association Remedya

 

15/05/2016

1 nouveau magnésium spécial tdah : c'est nouveau en France

Bonjour

Un magnésium spécialement formulé en cas d'hyperactivité, de déficit d'attention, d'épilepsie vient d'être commercialisé en France. Celui-ci soutient la fonction cognitive. Il peut être donné à partir de l'âge de 4 ans.

Vous voulez en savoir plus ? 

- soit notre association propose d'écrire à votre médecin traitant pour l'en informer, ainsi merci de nous envoyer une enveloppe libellée à son adresse avec des timbres postaux (le surplus servira à des courriers pour d'autres praticiens).   

- soit vous pouvez obtenir son nom en devenant sympathisant de l'association (pour cela, merci de nous faire parvenir un chèque de 15€/an à l'ordre de l'association) 

- soit vous pouvez devenir adhérent de notre association pour 35€/an (ré-adhésion à 15€) afin d'avoir des informations plus personnalisées (la fiche est sur le côté pour la version ordinateur)

Voici notre adresse postale : Association REMEDYA rue Robert Koch, BP7252, 34090 MONTPELLIER CEDEX 4 

Bien à vous

Marie 

Association REMEDYA

 

 

31/03/2016

Témoignage provenant de l'Est de de la France (mars 2016)

Premier contact 20 février 2016

"Bonjour

Je vous contacte pour mon fils de 7 ans +/- dépisté comme TDAH avec pas mal de problèmes de la concentration en classe, de l'agitation assez constante. Je suis "tombée" par hasard sur votre association. Je souhaiterai démarrer le et vous tiendrai au courant de l'évolution. j'aimerai aussi adhérer a l'association.

Notre enfant est suivi par 1 neuropédiatre qui ne nous a jamais parlé des compléments nutritionnels et par une psychomotricienne/graphothérapeute."

Retour d'information 15 mars 2016  

" Merci, pour les renseignements. Voici je pense maintenant 2 semaines qu’il prend le traitement. Je le trouve un peu plus calme même s’il garde des moments d’agitation extrêmes et de non retenue (verbale, oppositionnelle). La maitresse a le même ressenti mais il a déjà eu des périodes calmes à l’école dans le passé sans aucun traitement.

Retrouvez d'autres témoignages sur : petille.blogs

 

18/03/2016

Un traitement non pharmacologique concernant le TDAH bientôt testé à Montpellier.

Un traitement non pharmacologique concernant le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) va être expérimenté au C H U de Montpellier à partir de septembre 2016 mais aussi aux C H U de Bordeaux, Lille et en Allemagne, Suisse, Belgique, Espagne.

Il s'agira d'un des développements de l'application "neurofeedback'.

Le neurofeedback est une méthode d’entrainement du cerveau qui aide à réguler et normaliser l'activité neuronale (à savoir des types spécifiques d'oscillations d'ondes cérébrales) dans des régions spécifiques du cerveau.

Le TDAH qu’on peut résumer en tant que déficit d’autorégulation engendre beaucoup de détresse humaine, sans parler de son coût économique. Qui plus est, la pharmacopée habituelle engendre parfois des effets secondaires que le neurofeedback permettrait d'éviter (*).

Les effets à long terme ont été examinés scientifiquement. Elles ont montré une amélioration significative des symptômes du TDAH et une modulation de l'activité corticale qui restent efficaces après 6 mois (**).

Récemment, l’étude menée par Meisel et al. a révélé: une réduction des symptômes d'inattention et d'hyperactivité, une réduction significative des déficiences fonctionnelles de l'enfant à la fin de la formation de neurofeedback et après 2 mois, une amélioration significative de la lecture et de l'écriture (***).

Ce projet Newrofeed va être mené pour corroborer son efficacité versus le méthylphénidate concernant des groupes de 20 enfants de 7 à 13 ans. 

L'activité d'intérêt est extraite à partir des signaux d'EEG et représenté sur le sujet en temps réel , d'une manière qui est facilement compréhensible. La rétroaction en temps réel  est fourni par l' intermédiaire d'un jeu sérieux modulé par le neuromarker TM .

Au cours de la session de formation prescrite, le patient apprend à prendre le contrôle sur le jeu. Quand il atteint son but, il est récompensé dans le jeu.... 

C'est la société rennaise Mensia Technologies qui est partenaire du projet (en savoir plus en cliquant sur  neurofeedback personnalisé  ou newrofeed/tdah-neurofeedback). 

Nous vous invitons à visionner la vidéo de présentation ou à suivre ce lien sur Youtube la mandarine/S Bioulac 

Video Production: la mandarine

Tous nos voeux de réussite à cette expérimentation ! Fasse qu'elle soit ensuite déclinée en plus grand nombre. 

Association Remedya 

* de nombreuses études rapportent des effets positifs et similaires de neurofeedback -Monastra V.J 2002 Fuchs T 2003, Duric NS 2012- par rapport au psychostimulant

** Strehl U 2006, U Leins 2007, Gevensleben H 2010 ou même après 2 ans Gani C 2008

*** Meisel V 2014

 

 

 

02/03/2016

Témoignage d'une professionnelle de santé

Bonjour

A l'occasion d'une adhésion, l'association a appris que c'était une infirmière qui avait communiqué nos coordonnées. Nous nous sommes approchés d'elle pour la remercier. Voici sa réponse.

"Pendant des années j’étais persuadée que cette maladie avait été créée par les laboratoires pharmaceutiques. Quand j’ai appris en cours quel était le traitement, je n’ai pas compris comment on pouvait faire ingérer un tel médicament à son enfant.  Pour moi un enfant hyperactif était un enfant avec beaucoup plus d’énergie que les autres, une énergie à apprendre à canaliser, certes pas facile mais de là à donner du méthylphénidate…. Le traitement de l’hyperactivité est un médicament dérivé des amphétamines, donc pas étonnant que d’un coup les enfants se mettent à écouter à l’école travaille et ont de nouveau de bonne note, mais à quel prix…. J’ai vu pas mal de reportage issu des Etats-Unis où ce médicament est devenu commun et au moindre échec scolaire, à chaque petit débordement d’énergie les parents mettent leurs enfants sousméthylphénidate… il faut savoir que ce médicament peut être pris à partir de 6 ans… Aux Etats-Unis ce médicament fait un ravage…. J'ai rencontré à mon école d'infirmière une autre étudiante. Celle-ci m’a parlé de son frère hyperactif. Je lui ai exposé à l’époque mon point de vue. Le sien était totalement opposé, elle m’expliqua que son frère l’était réellement, que je me trompais sur toute la ligne, que sa famille était dans le plus grand désarroi, son frère faisait 5 sports différents (judo, foot, gym….). Donc avec les entrainements, les matchs, l’école, les activités en famille, même avec toutes ces activités, même avec parfois une bonne claque afin de le calmer, il ne s’arrête jamais, une énergie inépuisable peut importe le nombre d’activités… Sa famille n’avait pas opté pour le traitement médicamenteux malgré les circonstances, j’ai pu réellement comprendre le réel problème quotidien qu’elle vivait avec sa famille, en clair ils étaient désemparé, ils ne savaient plus quoi faire, j’ai été vraiment attristée de la situation. J'ai voulu l'aider. J'ai fait des recherches sur le net pour connaître des solutions alternatives au méthylphénidate et je suis tombée sur votre association. Je suis contente que cette famille a pu faire appel à vous. Cordialement MF L..."

15/01/2016

Feed back micronutrition et ado

Bonjour

Voici le témoignage d'un papa de Montpellier (en italique) que nous avons aidé dès la création de notre association. Celui-ci s'inscrit sur plusieurs années. 

"2008- Je vous envoie les informations concernant Antoine. Il a été adopté tout jeune. Il venait d'Afrique. Il a maintenant 14 ans. Il est dyslexique, présente des difficultés de l’attention et de la concentration. En primaire CE2 et CM1, il a été sous méthylphénidate. Nous l’avons arrêté car il ne la supportait plus. Depuis, il est suivi chez une orthophoniste et nous avons fait faire un bilan au CHU qui nous conseille un suivi chez un psychologue qui pourrait l’aider. Cette année il est en quatrième et perd un peu pied dans les apprentissages : cela se traduit aussi par de l’agitation en classe. Antoine aurait besoin d’aide cette année.

Nous souhaiterions rentrer en contact avec votre association pour voir les possibilités de suivre un traitement à base de micronutrition. Pouvez vous me préciser quelle démarche, je dois faire ?

A cette époque notre association proposait d'adhérer et organisait des groupes de parole. Il se fait aussi que nous avions le même médecin généraliste. 

" Merci de m'avoir communiqué les coordonnées de ce médecin "pro micronutrition" et de m'avoir permis de participer à ce groupe à la maison de quartier. Cela fait du bien de rencontrer d'autres parents qui souhaitent aider les enfants. Le collège trouve mon fils transformé, plus posé. Sa dyslexie aussi s'est améliorée.

 Nous avions un autre jeune dans ce même collège. Ce dernier avait aussi remarqué le changement notable de comportement. L'association a donc contacté le Conseiller Principal d'Education. Il nous a écouté mais n'a jamais donné suite à notre demande de proposer une réunion d'information. Quant à mon médecin Généraliste, elle a eu beau constater que deux de ces jeunes allaient mieux grâce à cette nouvelle forme de médecine, elle n'a pas voulu en savoir plus (je lui avais photocopié un Hors Série médical sur la prise en charge alternative de l'Hyperactivité). 

"2011.

Antoine va bien. Il  a eu son brevet. Il a choisit de faire un bac pro en maintenance et production. C'est un petit effectif. Il s'y plait beaucoup. Il continue de prendre ses compléments alimentaires. Ses relations avec nous sont au beau fixe. Pour la première fois nous allons le laisser seul avec son aînée pour pouvoir partir en couple sous les tropiques."

C'est un témoignage que le papa d'Antoine a fait à la fin d'une réunion grand public que notre association avait organisé.

"2015 

Je viens de rencontrer Antoine. Il fait près de 1,80 m. Il a eu son bac. Il vient de passer son permis de conduire. Il était parti un an en Australie. Il cherche maintenant un employeur en C D I. Je lui ait conseillé de continuer d'aller voir de temps de temps le médecin qui lui avait prescrit de la micronutrition.

 

 

 

 

12/11/2015

TDAH ? Pour en finir avec le dopage des enfants – 12 novembre 2015 de St-Onge J.-Claude

Votre enfant a beaucoup d'énergie, trop même, aux dires de ses enseignants ? Il est parfois distrait, impulsif ou colérique ? Le diagnostic de Trouble de Déficit d'Attention et d'Hyperactivité (TDAH) et son corollaire, l'ordonnance de psychostimulants tels le Ritalin ou le Concerta, vous guettent. J.-Claude St-Onge s'attaque cette fois-ci à cette « maladie » devenue omniprésente et dont les causes sont pourtant définies par des critères hautement subjectifs et sujets à débat. Le nombre de diagnostics de TDAH ayant plus que triplé au cours des 10 dernières années, il dénonce la surmédicalisation de ce trouble ainsi que les effets secondaires à long terme des médicaments prescrits pour le combattre. Ne serions-nous pas en train de surmédicaliser des comportements normaux d'enfants qui réagissent aux différents événements de la vie ? Qui ne serait pas fâché ou déprimé quand ses parents divorcent ; anxieux ou agressif quand il vit dans un contexte de pauvreté ? Entre la prise en compte de l'environnement social et économique de l'enfant et le dérèglement chimique du cerveau comme explication des comportements, l'industrie pharmaceutique, elle, a depuis longtemps choisi son camp, entraînant avec elle la vaste majorité des médecins de famille. Mais qui croire ? Un médicament qui permettrait à votre enfant d'avoir de meilleurs résultats scolaires et d'être plus tranquille, n'est-ce pas tentant ? L'industrie pharmaceutique, dont le taux de profit oscille entre 10 et 42 %, exploite abondamment cette corde sensible... Pourtant, les résultats des études démontrant l'efficacité ou l'innocuité des médicaments ne sont pas accessibles et les médicaments maintenus sur le marché, malgré des résultats inquiétants, sont trop souvent occultés. J.- Claude St-Onge réclame des essais cliniques indépendants des fabricants de médicaments et plaide pour une approche intégrée, globale et multidimensionnelle des comportements des enfants et des adolescents.

Retrouvez nous aussi sur petille.midiblogs

Acheter le livre (5% du prix de vente est reversé à notre association) 

25/05/2015

Le livres le plus acheté sur notre site

Le bestsellers de notre site est : 

        • . Herman, ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon hyperactif – 15 juin 2004 de Pascale Poncelet et  Bérengère Sudmann Auteure : Pascale Poncelet chez  Alban Editions, 2004 - Poche: 32 pages proposé par Amazon

          L'avis de Aliénore, 8 ans, concernée par le TDAH : 

"Le livre explique bien ce que c'est, avec des images justes. C'est vrai qu'on a parfois l'impression de ne pas arriver à arrêter le moteur qu'on a dans le dos, et d'avoir la concentration dans les chaussettes !"

 L'avis de sa maman :

Un joli petit livre, avec de belles illustrations, et un discours bien adapté aux enfants. Seul regret, le fait qu'il associe explications destinées aux enfants et informations aux adultes : cela ne me semble pas toujours très pertinent.

23/09/2014

Témoignage de Brigitte sur le magnésium (est de la France)

Septembre 2014

Mon aîné a 10 ans, il est TDAH. 
J’ai testé le LT... pendant plusieurs mois, sans succès, ainsi que les régimes alimentaires, des petites choses naturelles pour l’aider à dormir…  Car c’est ça que l’on cherche, leur bien-être, pas le notre. Le médecin que vous m'avez indiqué suite à notre adhésion m'a prescrit du magnésium Et le résultat est là : il se sent mieux, plus léger. Lui il se sent mieux avec, il apprécie un peu plus l’école. et c’est déjà ça. Cela reste  compliqué pour l'apprentissage. Ainsi je veux bien "casser ma tirelire" pour payer un bilan de carence de ma poche. Pouvez vous me fournir les coordonnées de médecin à même de me prescrire un bilan sanguin sur ma région? 

En parallèle, toujours les suivis psy, les régimes alimentaires… Et les autres, les autres qui jugent (même les proches quand même… Grrrrr !) .

 

Bon courage à vous.

Brigitte 

07/06/2014

Coordonnées "pro magnésium" médecins/praticiens France

Les coordonnées de médecins/praticiens "pro magnésium" pour les 3/18 ans   sont réservées aux adhérents à jour de leur cotisation de l'association Remedya en faisant la demande. Nous en connaissons à Paris, Bouches du Rhône, Hérault, en Indre et Loire, Loire sinon un médecin bénévole de notre association prend le relais pour le reste de la France et la francophonie. 

Pour ceux qui ne souhaitent pas adhérer, d'autres infos complémentaires sont sur notre blog créé en 2008 petille

Bien à Vous

Marie Admin'

04/05/2014

Méthylphénidate :Un témoignage de maman

 Bonjour à tous

Voici ci-dessous un échange avec une maman. Cela vous donne une idée de l'aide apportée par notre association. 

 Tue, 18 Feb 2014 12:02:35 +0000 (GMT)

" Madame, Monsieur,

Je suis la maman d'un enfant diagnostiqué hyperactif de 10 ans et demi sous méthylphénidate depuis maintenant 3 ans. Ce médicament engendre de gros effets secondaires : - troubles de l'endormissement (il ne s'endort pas avant 23h-23h30 chaque jour...); - céphalées ponctuelles, mais récurrentes; - maux de ventre ponctuels, mais récurrents; - effet anorexigène du méthylphénidate celui ci agissant sur la croissance (en effet, mon fils ne grandit plus beaucoup et reste à un poids de 29 à 30 kilos depuis 2 ans !) Une fois que le méthylphénidate ne fait plus effet, on retrouve chez mon fils une hyperexcitabilité aigue. C'est un réel enfer quotidien dès le réveil pour lui ainsi que pour nous (ses parents) et sa petite sœur. Je suis épuisée et horriblement inquiète pour lui. J'ai entendu parler du magnésium. Je ne sais plus où donner de la tête... Il y va de la santé psychique et physique de mon fils ainsi que de toute la famille qui l'entoure. Nous n'en pouvons plus et sommes désespérés... Je souhaiterais adhérer à votre association Cordialement, Isabelle

Mai 2014

Je n'ai pas eu de news directement mais par une bénévole de notre association qui l'a pris en charge puisqu'elle a pu le rencontrer. Matthéo va bien Son médecin de famille a pris le relais aidé par le livre "la solution magnésium" et les conseils de notre association. Pour l'effet "visible" , il a repris du poids. Pour l'effet psychologique, tout le monde est soulagé, il dort mieux. Cela fait 2,5 mois. j'ignore si le méthylphénidate a été arrêté tout net ou si il coexiste avec le magnésium J'espère pouvoir vous donner bientôt plus d'infos et notamment sur ses résultats scolaires car j'écris à sa maman.

Bien à vous Marie Association Remedya 

22/03/2014

Newsletter mars 2014

Bonjour,

L'hyperactivité  avec ou sans déficit d'attention est une "étiquette" fourre tout En fait c’est un symptôme multifactoriel, différent pour chaque cas et il faut explorer patiemment toutes les voies aussi bien somatiques que psychiques. La piste de la micronutrition se doit d'être envisagée en tout premier mais ce n’est qu’un facteur parmi d’autres du retour à la santé. Par exemple pour l’hyperactivité des enfants, outre les apports de l’homéopathie, de l’ostéopathie, de la nutrition avec les oméga 3, il me semble qu’il faut aussi agir au niveau du psychisme de l’enfant par des méthodes psychothérapeutiques variées : thérapie comportementale et cognitive, sophrologie ou méthodes diverses de respiration, de concentration, de relaxation, cohérence cardiaque, etc… Il faut aussi agir sur l’environnement de l’enfant et d’abord sur le système famille, d’où l’importance des thérapies systémiques.

Je discutais avec une adhérente d'un enfant de 7 ans sous magnésium. Nous rigolions (jaune) toutes les deux en nous disant que le style des prises en charge évoquées plus haut avait dû couter une voiture!  Nous n'avons ni l'une, ni l'autre pas d'iphone et sommes très ingénieuses pour pouvoir partir une semaine en vacances (une seule semaine par an). C'est notre choix car les pistes évoquées plus haut ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale (et j'ajouterai psychomotricité, rééducation de l'écriture, micronutrition, neurologue secteur 3) De mon côté mes enfants sont ado. La maturation du cerveau s'annonce pour l'aîné et il commence à se passer de sa micronutrition au quotidien. 

 Bien cordialement

Marie Association Remedya (France) 

 (*)  ATTENTION à ne pas donner aveuglément des oméga3 car cela peut être oxydant!! En effet il s'agit d'avoir un bon dosage entre om3 et om6. Un médecin formé pourra vous prescrire cette analyse biologique (non prise en charge par la sécurité sociale). 

Vous pouvez nous retrouver aussi sur petille

12/12/2013

Le retour des zappeurs du Dr Dominique Dupagne

Description de l'ouvrage

16 août 2013

...Les zappeurs et les zappeuses possèdent un caractère que les médecins qualifient de TDAH* : Trouble du Le Dr Dupagne, à la fois médecin et zappeur, nous explique en quoi ce caractère n’est que rarement assimilable à une maladie. Avec des mots simples, il démontre que les zappeurs sont tout aussi “normaux” que les autres. Ils sont en revanche inadaptés à l’école, aux fortes contraintes, aux règles strictes, aux hiérarchies et aux tâches répétitives. Nous vivons dans une société qui les brime et ne valorise pas leurs qualités. La souffrance qui naît à l’école se poursuit souvent à l’âge adulte, mais l’ère “silicolithique” qui démarre pourrait permettre un retour en grâce des zappeurs, intuitifs et créatifs.

La chose la plus importante pour le zappeur (et son entourage), c’est de comprendre comment fonctionne son cerveau. Les psychostimulants peuvent parfois être utiles, mais ils ne sauraient résumer à eux seuls l’aide qui peut être apportée aux zappeurs et aux zappeuses.

Ce livre apportera une aide précieuse aux adultes zappeurs qui souffrent de l'incompréhension de leur entourage, mais aussi à leurs enfants, qui héritent souvent de ce caractère et qui risquent d'être broyés par l'école.

Zapper n'est pas une maladie. C'est un caractère aussi ancien qu'homo sapiens, qui se révèle particulièrement bien adapté à une société dont les mutations sont de plus en plus rapides et brutales.

Biographie de l'auteur

 

Dominique Dupagne est médecin généraliste. Il est administrateur du site médical http://www.atoute.org C'est un spécialiste reconnu de l'impact d'internet sur la relation médecins/patients, et des bouleversements que ce nouvel outil provoque au sein des hiérarchies sanitaires. Il a introduit en France en 2007 le concept de Médecine 2.0. En août 2013, il publie LE RETOUR DES ZAPPEURS destiné aux hyperactifs (TDAH) et à leur entourage