Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2017

Un bien beau début !

Bonjour

Je reçois tout juste un écrit de Clémentine qui me fait très plaisir. Voici l'évolution de son enfant afin que vous constatiez avant/après.

Marie Courtois Association Remedya 

Nb (*) tdah = Trouble Déficitaire d'Attention avec Hyperactivité. 

" Clém a écrit le 2 avril 2017 à 23h02 

Bonjour,

Ma fille de 6 ans est en CP. Sa scolarité et la vie familiale sont plus que difficiles. 3 années de maternelle où elle a été stigmatisée, laissée à l' écart car difficile, turbulente, impulsive, ne rentrant pas dans les apprentissages. Elle est suivie au CMP en psychomotricité et vient de démarrer un suivi orthophonique en libéral. Son CP se passe difficilement avec une Assistante de Vie Scolaire qu'elle rejette. Ses acquis ne sont pas ceux attendus mais on nous propose de la faire passer en classe supérieure car elle progresse doucement selon la maItresse. Elle ne mange que très peu et surtout sucré. Elle est fatiguée et a souvent des coups de pompe liés à son alimentation. On a décidé d'aller voir le généraliste pour lui faire faire un bilan non sans mal car le médecin ne voulait rien prescrire. Les résultats sont clairement bas d'après moi mais je ne suis pas médecin. J'ai décidé d'essayer la micronutrition car même si elle n'a pas de diagnostic tdah (*) ce jour elle a pour moi beaucoup de signes qui s' en rapprochent et hors de question de la mettre sous traitement médicamenteux " lourd". Je ne sais pas vers qui me tourner pour trouver un médecin qui pourrait nous aider car le bilan fait n'est pas complet. Je ne veux pas prendre de risques avec la santé de ma fille même si je suis fatiguée , que notre quotidien est très perturbé et que je suis à bout de ne pas savoir ce qu'elle a exactement et comment je pourrai l'aider. Je préfère attendre de voir un spécialiste avant de commencer. Pourriez-vous svp m'aider et me conseiller notamment pour la supplémentation en mg? J'habite dans les Yvelines (78). Merci d'avance pour votre aide. Bravo pour votre site qui donne espoir. ..... Clémentine. " 

Mercredi 10 Mai 2017 

«  »Comme convenu, je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles. 

Nous avons commencé à donner à XXXX un complément nutritionnel en avril. Nous avons eu l' impression qu' elle parlait mieux, utilisait plus de vocabulaire et surtout qu elle était beaucoup moins fatiguée le soir en rentrant de l école à 18h. Elle est plus posée mais toujours dans l'opposition par moment, et surtout elle nous parle de façon agressive alors qu on ne comprend pas vraiment ce qui la met dans cet état. On a continué environ 3 semaines, et comme on avait l impression que c était revenu comme avant, j ai repris votre message. Je n avais pas bien lu et je n avais fait pas fait attention qu il fallait donner quelque chose en plus du magnesium. Elle a commencé à le prendre samedi dernier et elle en a eu tous les jours depuis, soit 4 jours de suite. On dirait qu il y a une vrai différence. Elle est plus facile, plus épanouie, joue même avec son frère. Elle s est mise spontanément à faire ses devoirs le 8 mai, a fini un coloriage qu elle avait laissé traîné, et est plus posée quand on raconte des histoires, pas de pipi au lit le samedi et dimanche soir, etc.... C est peut être trop tôt pour voir une différence, néanmoins, c est quand même étonnant d un point de vue chronologique. Pourvu que ça dure ! Merci pour ces conseils précieux.

On a eu les résultats du bilan orthophonique, ce n est pas glorieux, elle a réellement des difficultés, notamment d attention, et visio spatiaux. ......Vous pouvez publier ce témoignage si vous le souhaitez. Clémentine." 

 

28/01/2017

Un écrit d'une maman adhérente

Bonjour,

Nous venons de recevoir un témoignage d'une maman adhérente ( Sa fille a 12 ans maintenant). Nous en avons fait des copiés/collés sachant que les adhérents ont accès via le blog privé aux coordonnées complètes, détails...

Bonne lecture à tous

Marie Association Remedya

""Juste pour vous tenir au courant de ce que j'ai entrepris pour Clara suite aux coordonnées des professionnels que vous m'avez communiquées:

 J'en ai consulté deux : le naturopathe qui propose des consultations à distance et nous sommes allées voir un médecin à Marseille, (l'autre praticien indiqué ne prend plus de nouveaux patients.)

 Deux approches complètement différentes : 

Le naturopathe : D'abord un questionnaire sur l'enfant (caractère, sommeil etc...) puis après étude mise en place de compléments alimentaires + conseils en nutrition assez poussés (composition petit déjeuner, déjeuner, gouter, diner...) + marques et produits alimentaires conseillés + prise de sang conseillée à faire prescrire par son médecin etc... Tout cela dans un échange de plusieurs mails.

J'avais commencé le traitement et les conseils mais j'ai voulu quand même consulter le médecin marseillais :  

Première consultation : Après un entretien, on a commencé un traitement pour les angoisses et le sommeil pour commencer (préparation à faire faire en pharmacie) + petite manipulation (massage spécial)  avec prescription d'une analyse de sang spécifique (130 € non remboursé) + phytothérapie et compléments alimentaires.

A partir de ces résultats : prescription d'un autre traitement (toujours homéopathique et phyto sous forme de préparations) pour rééquilibrer (d'aprés les résultats de l'analyse). Clara est en plein dans ce traitement en ce moment et je vois une amélioration en particulier pour ses angoisses et le contrôle de ses émotions pour le moment.

Un plus : ce docteur est très gentil et sympathique.

Dans l'ensemble le traitement est coûteux  car non remboursé bien sûr mais la santé n'a pas de prix pour moi, par contre les consultations sont remboursées car il est médecin;

Je dois  reprendre rdv avec lui pour faire un point.

D'autre part, Clara a commencé des séances de Neurofeedback. J'ai trouvé une praticienne sur mon secteur très compétente.

 En fait avec des exercices style jeux vidéo, le cerveau découvre par lui même comment être plus performant. Attention, il existe plusieurs sortes de Neurofeedback mais un seul marche vraiment. J'ai vu plusieurs reportages sur des enfants très atteints par le TDAH et après ces séances de NFB, ce n'était plus les mêmes. Pour l'enfant, ce n'est pas contraignant, Clara y va volontiers car c'est assez ludique bien que ça demande un certain effort, la séance ne dure d'ailleurs que 30 mn.

 Voilà, j'espère que ces renseignements vous seront utiles et je vous tiendrai au courant de la suite...

Cordialement La maman de Clara ""

07/01/2016

Comme un poisson dans l'arbre

Résumé "Un poisson ne sait pas grimper aux arbres, mais ça ne veut pas dire qu’il est stupide pour autant.
Allie a un secret inavouable: elle ne sait pas lire. Elle est parvenue à bien le cacher à l’école, mais cela lui pèse de plus en plus. Elle en a assez qu’on la prenne pour une idiote.
Tout change le jour où un nouveau professeur arrive : il s’intéresse à tous ses élèves et essaie de comprendre les difficultés de chacun. Saura-t-il trouver une solution au problème d’Allie ?
« Un roman aussi unique et positif que son héroïne : chacun sa propre forme d’intelligence ! Avoir un problème n’est pas synonyme de stupidité. »
Booklist"

Un roman avec pour thème central la dyslexie, dans une édition dédiée et spécialement étudiée pour ceux qui le sont.... Et la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions !

23/09/2014

Témoignage de Brigitte sur le magnésium (est de la France)

Septembre 2014

Mon aîné a 10 ans, il est TDAH. 
J’ai testé le LT... pendant plusieurs mois, sans succès, ainsi que les régimes alimentaires, des petites choses naturelles pour l’aider à dormir…  Car c’est ça que l’on cherche, leur bien-être, pas le notre. Le médecin que vous m'avez indiqué suite à notre adhésion m'a prescrit du magnésium Et le résultat est là : il se sent mieux, plus léger. Lui il se sent mieux avec, il apprécie un peu plus l’école. et c’est déjà ça. Cela reste  compliqué pour l'apprentissage. Ainsi je veux bien "casser ma tirelire" pour payer un bilan de carence de ma poche. Pouvez vous me fournir les coordonnées de médecin à même de me prescrire un bilan sanguin sur ma région? 

En parallèle, toujours les suivis psy, les régimes alimentaires… Et les autres, les autres qui jugent (même les proches quand même… Grrrrr !) .

 

Bon courage à vous.

Brigitte 

05/09/2014

Antigone des associations à Montpellier ! dimanche 14 septembre 2014

L'association « Remedya » a tenu un stand toute la journée du dimanche 14 septembre 2014. Cela nous a donné l'occasion d'échanger et de partager.

Marie Association Remedya

Nb Retrouvez d'autres témoignages sur notre blog : petille

15/08/2014

Autour de la dysphasie

Bonjour

J'échange en ce moment avec une maman infirmière qui a un enfant (sous méthylphénidate) car il a une dysphasie sévère. Ce n'est pas la pathologie pour laquelle nous sommes le plus interrogés. Vous me voyez troublée car cela fait 4 fois que je détecte la cause (soit 100 %). Mon trouble vient du fait que j'ai appris la raison de cette "dys" là à une réunion destinée aux médecins à laquelle j'étais exceptionnellement  invitée (en tant que maman d'ex enfant dysphasique, avec deux mamans enseignantes, l'une ex maman d'enfant épileptique et l'autre ex maman d'enfant hyperactif ). Je ne suis pas du tout du milieu de la santé, ni savante, simplement quelqu'un qui a pris le temps de comprendre à un moment donné. Ma fille en effet a faillit redoubler 2 fois (maternelle et Cp), aller en institut médicalisé. 

J'avais adhéré pourtant à des associations de "dys" je n'en ai jamais entendu parlé. Je leur ai écrit bien sur l'évolution favorable du cas de ma fille mais je n'ai jamais eu de suite (et je ne suis que bénévole, je suis très absorbée par ailleurs).  

Ainsi si certains lecteurs ont leurs "entrées" auprès d'un conseil de l'ordre des pharmaciens, une fédération nationale s'occupant des enfants "dys" (j'y ai une bonne copine mais elle me prend pour une fada..., sympa mais fada), une association nationale ou régionale de parents d'élèves n'hésitez pas à renseigner le formulaire situé en colonne (via "me contacter"), nous leur proposerons la même réunion destinée aux professionnels de la santé (même si c'est à l'étranger).

Attention pour les individuels (les parents qui veulent être aidé), ils se verront proposer d'adhérer à l'association ou de faire un don.

Merci

Marie Association Remedya 

Nb Sachez qu'à cette réunion sur les "dys" destinée aux médecins AUCUN jeune praticien n'était présent. Ceux qui avaient fait le déplacement (à leurs frais, on n'a pas de laboratoire pharmaceutique derrière nous) avaient tous les "cheveux gris" Ils connaissaient tous la cause car justement les délégués médicaux de ce produit sorti dans les années 1970 les avaient eux mis en garde. Une fois que le produit est commercialisé depuis longtemps, cela n'est plus relayé.  

12:33 Publié dans santé | Tags : dysphasie, apprentissage, cause | Commentaires (0)

12/04/2014

Le trouble dys-executif

Source : integrascol Date 21 10 2011

Citer """ Qu'est-ce que les troubles des fonctions exécutives ?

 

Les fonctions exécutives sont des habilités du cerveau permettant l’adaptation à des situations nouvelles, « non-routinières ». Les fonctions exécutives regroupent ainsi les composantes suivantes :
- l’élaboration de stratégies,
- la planification des tâches à accomplir (anticipation et réalisation logique),
- le maintien de l’attention et la surveillance de l’avancement des tâches jusqu’à la réalisation du plan,
- la flexibilité mentale (adaptation aux imprévus, correction des erreurs, passage d’une tâche à l’autre)
- le contrôle de l’inhibition (capacité à résister aux informations non pertinentes, et aux comportements inadaptés ou automatiques).
Ces fonctions cérébrales interagissent et collaborent avec les autres fonctions supérieures, à des fins d’adaptation et de raisonnement dans tout type de situation.

Lire l'article en entier : integrascol.fr

02/01/2014

Une mémoire pour la vie: La connaitre, la stimuler, la garder d'Alain Sotto, Varinia Oberto

Ils ont cité ce livre.
Présentation de l'éditeur : 25 septembre 2013 IX.HORS COLLECT
Comprendre le fonctionnement de la mémoire, la stimuler, permet de l'utiliser au mieux tout au long de la vie !
La mémoire est complexe car elle n’est pas une mais plusieurs, distinctes et complémentaires. Il y a celle qui enregistre les habitudes et permet, une fois appris, de restituer des savoir-faire. Une autre est spécialisée dans les idées et les connaissances sur le monde. Et la mémoire autobiographique est celle des événements de la vie, des situations chargées d’émotions. Indispensable dans toutes les actions de la vie, le moindre de ses dérèglements nous inquiète !

 Où se tient la mémoire ?  Quel rôle jouent l'attention et l'émotionnel dans l'acte de mémorisation ?  La mémoire a-t-elle des limites ? Construit-on sa mémoire dans l'enfance pour la perdre en vieillissant ?

Accessible à tous, Une mémoire pour la vie répond à ces questions et bien d'autres. Riche d'anecdotes et de témoignages, c'est un ouvrage tout à la fois sérieux, attrayant et vivant.
Il rend compte de différentes recherches scientifiques, mais aussi de la propre pratique des auteurs en ateliers ainsi que de leur travail sur la vie mentale, notamment sur le concept de projet : on a l’habitude de situer la mémoire dans le passé, mais dans ce livre les auteurs démontrent que 
la mémoire est affaire de futur et de projection dans l’avenir.
 
A propos des auteurs
Alain Sotto est un psychopédagogue, spécialisé en neuro pédagogie et en psychologie de la connaissance. Il reçoit, depuis plus de 20 ans, des enfants et des adultes en difficultés d’apprentissage. Il anime des ateliers pédagogiques à Grignan près de Valence et reçoit en consultation à Paris. Il a fondé en 1989 l'Association de Recherches en Neuropédagogie (ARN) et anime le site www.cancres.com.
Varinia Oberto est pédagogue et écrivain. Elle est responsable depuis plus de vingt ans du suivi méthodologique d’enfants en difficulté scolaire. Elle a animé des stages de formation pour enseignants du Primaire. Elle est également auteur de cédéroms ludo-éducatifs et animateurs d’ateliers d’écriture et de créativité.

 

19:09 Publié dans Livre | Tags : livre, mémoire, apprentissage | Commentaires (0)

25/12/2013

LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ CHOISIT DE TRAVAILLER SUR LA QUESTION DES DYS EN 2014.

Une information pour bien commencer l'année, la HAS (Haute Autorité de Santé) se saisit de la question des DYS.

 L’étude de la haute autorité devrait démarrer dès le premier trimestre 2014, elle s’intitule « Organisation de la filière de diagnostic et prise en charge précoce des enfants atteints des troubles du langage et des apprentissages (troubles dys) : fiche points clés et solutions ». Elle s’inscrit dans le cadre des compétences de la HAS sur l’évaluation et l’amélioration des pratiques.

Pour en savoir plus suivre le lien suivant:la-haute-autorite-de-sante-choisit-de-travailler-sur-la-question-des-dys

 

 

16/01/2013

Etablissements scolaires pour enfants à besoins spécifiques

Une maman parisienne m'a parlé du Cerene En savoir plus cerene-education

Sinon pour trouver 1 établissement scolaire à des enfants à besoin spécifiques  j'avais téléphoné au psychologue scolaire des locations que j'avais trouvé selon la carte scolaire (coordonnées sur le site de l'Education Nationale. En tous les cas pour nous ce fut 3 ans de bonheur, le directeur de l'établissement retenu nous a très vite dit que "mes enfants se débarrassaient dont ne sais quel passé scolaire désagréable."  

Pour le privé, le(s) psychologue(s) scolaire(s)  sont en général à la direction diocésaine de son département.

Sinon on peut éplucher le site de l'association des parents d'élèves de l'enseignement privé (Apel).

Je vous mets un exemple pour le primaire de la ville de Lyon (118 établissements) à vous de trouver celui qui accueille les enfants dys ou similaire apel.fr/écoles primaires privées Lyon.

 Nous avons découvert en Provence les bienfaits du magnésium L'action combinée de la neurologie fonctionnelle et de ce minéral a tout décanté pour eux (et le fait de n'avoir jamais eu de médocs lourds)

 

 

 

28/12/2012

Réussir aux examens : les remèdes qui marchent

Source: Le Figaro.fr Par Pauline Fréour Mis à jour le 16/06/2011 à 16:00 

 Si les rayons des pharmacies se garnissent chaque année de nouveaux produits censés doper la mémoire des candidats, gare aux substances excitantes qui peuvent réduire les capacités de concentration.

.... Rien de prouvé

L'efficacité réelle de ces gélules en vente libre ne fait toutefois pas l'unanimité. «Aucun médicament, aucun agent n'a démontré jusqu'à présent une efficacité particulière sur la mémoire», souligne le Pr Bertrand Fontaine, directeur scientifique de l'Institut du cerveau et de la moelle. Quant aux produits excitants, type ginseng ou Guronsan, «ils réduisent la capacité de concentration», met-il-en garde, et n'améliorent en rien la mémoire.

La même prudence est recommandée concernant les psychotropes (somnifères et tranquillisants), dont l'un des effets connus, stipulé sur la notice, est de réduire les capacités de mémorisation.

....Au final....., il ne sert à rien de veiller pour réviser jusqu'à deux heures du matin, mieux vaut se coucher à des heures régulières et manger correctement à tous les repas pour éviter l'hypoglycémie».

Lire l'article en entier les-meilleurs-remedes-pour-reussir-aux-examens