Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2016

Feed back micronutrition et ado

Bonjour

Voici le témoignage d'un papa de Montpellier (en italique) que nous avons aidé dès la création de notre association. Celui-ci s'inscrit sur plusieurs années. 

"2008- Je vous envoie les informations concernant Antoine. Il a été adopté tout jeune. Il venait d'Afrique. Il a maintenant 14 ans. Il est dyslexique, présente des difficultés de l’attention et de la concentration. En primaire CE2 et CM1, il a été sous méthylphénidate. Nous l’avons arrêté car il ne la supportait plus. Depuis, il est suivi chez une orthophoniste et nous avons fait faire un bilan au CHU qui nous conseille un suivi chez un psychologue qui pourrait l’aider. Cette année il est en quatrième et perd un peu pied dans les apprentissages : cela se traduit aussi par de l’agitation en classe. Antoine aurait besoin d’aide cette année.

Nous souhaiterions rentrer en contact avec votre association pour voir les possibilités de suivre un traitement à base de micronutrition. Pouvez vous me préciser quelle démarche, je dois faire ?

A cette époque notre association proposait d'adhérer et organisait des groupes de parole. Il se fait aussi que nous avions le même médecin généraliste. 

" Merci de m'avoir communiqué les coordonnées de ce médecin "pro micronutrition" et de m'avoir permis de participer à ce groupe à la maison de quartier. Cela fait du bien de rencontrer d'autres parents qui souhaitent aider les enfants. Le collège trouve mon fils transformé, plus posé. Sa dyslexie aussi s'est améliorée.

 Nous avions un autre jeune dans ce même collège. Ce dernier avait aussi remarqué le changement notable de comportement. L'association a donc contacté le Conseiller Principal d'Education. Il nous a écouté mais n'a jamais donné suite à notre demande de proposer une réunion d'information. Quant à mon médecin Généraliste, elle a eu beau constater que deux de ces jeunes allaient mieux grâce à cette nouvelle forme de médecine, elle n'a pas voulu en savoir plus (je lui avais photocopié un Hors Série médical sur la prise en charge alternative de l'Hyperactivité). 

"2011.

Antoine va bien. Il  a eu son brevet. Il a choisit de faire un bac pro en maintenance et production. C'est un petit effectif. Il s'y plait beaucoup. Il continue de prendre ses compléments alimentaires. Ses relations avec nous sont au beau fixe. Pour la première fois nous allons le laisser seul avec son aînée pour pouvoir partir en couple sous les tropiques."

C'est un témoignage que le papa d'Antoine a fait à la fin d'une réunion grand public que notre association avait organisé.

"2015 

Je viens de rencontrer Antoine. Il fait près de 1,80 m. Il a eu son bac. Il vient de passer son permis de conduire. Il était parti un an en Australie. Il cherche maintenant un employeur en C D I. Je lui ait conseillé de continuer d'aller voir de temps de temps le médecin qui lui avait prescrit de la micronutrition.