Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2017

Newsletter janvier 2017

Chers followers,

Voici une nouvelle année qui commence. Très peu de nouvelles nous parviennent, raison pour laquelle nous ne postons pas beaucoup en ce moment. Il se dit aussi qu'on ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure. 

L'association aussi s'est approchée de plusieurs élus afin d'obtenir une salle pour proposer des groupes de parole et favoriser l'échange mais malgré le montage de plusieurs dossiers notre projet est toujours dans le corner.

L'année 2016 a vu aussi certains de nos correspondants médecins partir à la retraite ou n'acceptant plus de nouveaux patients.  

Notre association compte sinon plus d'une cinquantaine d'adhérents mais nous sommes sollicités par bien plus de familles. Si vous voulez nous rejoindre, vous pouvez vous reporter à cette note petille.midiblogs.com/des réponses à vos questions.

L'adhésion (de 15 à 35€/an) vous permet d'obtenir des ressources, des articles, lien vidéo, un code réduction concernant les 2 nouveaux produits "TDAH" et les coordonnées d'un spécialiste qui propose des consultations à distance pour 90€ dans le domaine de l'hyperactivité, du déficit d'attention et de l'épilepsie.

Une telle prise en charge n'est pas d'un coût négligeable d'autant que quasiment rien n'est pris en charge par la sécurité sociale (mis à part par exemple le bilan en fer) et du fait que c'est un traitement au long cours soit jusqu'à la maturation du cerveau.  

Nous vous souhaitons une bonne navigation sur ce site (n'hésitez pas à cliquer sur les mots clés).

Marie Association Remedya  

 

04/09/2016

Eté 2016, témoignage de l’ouest de la France.

Bonjour à tous,

Notre association a reçu des nouvelles d'une famille adhérente depuis fin avril originaire de l’ouest de la France. Nous vous faisons partager l’évolution de ce jeune garçon du mois d'avril 2016 à ce mois de septembre. 

Bonne lecture

Marie - Association Remedya. 

Le 08 avril 2016 à 10:56, L <l.l@wanadoo.fr> a écrit :

Bonjour, Je me rapproche de votre association suite à des recherches internet. Mon fils de 7 ans est en CP. Il va y avoir un bilan médical début mai. C’est suite à la pression importante de la part de l’école.  Il présente un retard dans les apprentissages avec des mouvements de ses mains et de ses doigts liés au stress.  Notre famille est épuisée.

Le 9 mai 2016 , l.l@wanadoo.fr> a écrit :  Résultats du bilan réalisé à l’hôpital trouble de l’attention, grande fatigabilité. 

 Le 13 mai 2016 à 22:36, l.l@wanadoo.fr> a écrit :

 …. beaucoup de tension lié à la pression de l’école et donc Grégoire le ressent et le couple se fatigue avec une histoire de vie pesante: 

La grossesse a été éprouvante, avec beaucoup de stress car nous avons perdu un premier enfant 1 an avant. Grégoire est au courant qu'il a eu 1 frère. il a une petite soeur de 4 ans et demi, qui va bien, pas de problème à l'école, et un fort tempérament ! 

Grégoire présente 1 immaturité importante, anxiété++, petite voix, petite corpulence: très fin (20kg)

Il n’est pas du tout sucré, il est plus salé, alimentation équilibrée, avec fruits, légumes. Il est plus viande que  poisson, pain le matin

Il n'est pas scolaire Il est très fatigable, dort rapidement. Il fait du poney le samedi matin, il n'est pas sportif, plutôt intérieur et dur à bouger, mais on va se balader, il aime l'escalade  

Moi je suis de nature très anxieuse mais je le gère. Nous sommes un couple avec ses hauts, ses bas  mais présents tous les 2 avec un entourage familial et amical. 

D’autre part nous connaissons bien les compléments alimentaires car nous avons essayé seuls en commandant dans des laboratoires  …  (budget important) mais…pas d'amélioration au niveau de la concentration. 

Il est à sa 8ième séance de neurofeedback et nous en sommes ravi car effet positif depuis avec amélioration langage et plus mature

Pour le moment nous n'avons pas donné suite à la proposition du traitement par méthylphénidate

Je suis en contact régulier avec un magasin de produits naturels. 

 ——-

 Le 04 septembre 2016 à 15:32, L <l.l@wanadoo.fr> a écrit :

 Cet mail pour vous donner des nouvelles concernant le rentrée scolaire, qui c’est bien passé, Grégoire  est passé en ce1

Il semble plus apaisé avec l’ensemble des compléments…nous sommes en relation avec le spécialiste que vous nous avez conseillé. Il est très aidant

Nous avons fait une partie des bilans demandés (ceux que notre laboratoire d’analyse médicale peut faire en payant….) car aucun médecin de notre secteur ne veut nous les prescrire…

On vient de recevoir, hier, le colis pour tester les neuromédiateurs que nous comptons faire dans les prochaines semaines

Nous sommes plus sereins pour cette rentrée scolaire

Je fais beaucoup de pub sur le style de traitement que prend Grégoire. Nous sommes nombreux dans le secteur ayant des besoins pour nos enfants en difficulté scolaire, dys… mais nous sommes dépourvus de professionnels qui adhèrent à ceci,  et donc, je partage le magnésium dernière génération…mais de ce fait ça part vite….nous ne désespérons pas de trouver un médecin qui soit vraiment ouvert….mais quand?  j’espère le plus vite possible…

Pas de problème pour partager nos échanges, nous sommes vraiment heureux que cela puisse être fait....

 Merci à vous pour tous vos conseils et votre partage, nous nous sentons moins seuls

 

 

30/08/2016

Newsletter septembre 2016

Bonjour,

Les lecteurs assidus de notre site n'auront pas manqué d'y lire une proposition de rencontre. Mais la salle proposée n'était à notre disposition qu'un soir de la semaine de la rentrée. Celle ci étant la période la plus chargée de l'année pour les familles, notre proposition a trouvé peu d'adhésion. Donc nous annulons cette rencontre.

Par contre nous attendons la réponse d'une mairie afin de disposer du prêt d’une salle destinée à proposer une fois par mois des rencontres aux parents. 

Sachez que le nouveau magnésium trouve un bon accueil au point d'avoir été en rupture de stock. C'est notamment une des raisons pour laquelle nous réservons son nom à ceux qui nous soutiennent financièrement. Il a été aussi réédité avec un goût plus agréable.  Nous attendons la sortie d'un nouveau complément nutritionnel à visée troubles cognitifs. Nous espérons vous en apprendre plus tout bientôt. 

Notre association continue d'aider parents d'enfants scolarisés hyperactifs, en déficit d'attention, "dys", épileptiques et avec des troubles de développement ceci depuis 2009. Nous avons des adhérents partout dans l'hexagone, en Belgique et au Luxembourg.  La plus grande fierté de Remedya est d'avoir permis à trois jeunes autistes de sortir de leur état. Alors peut-être est-ce dû en plus de nos conseils au fait qu'ils étaient intellectuellement précoces?. En tous les cas qui peut le plus, peut le moins, donc n'hésitez pas à nous rejoindre en devenant membre de notre association.  

Bonne rentrée à tous et à toutes !

Marie - Association Remedya

28/01/2016

UP (01/2016) : Tableau d'honneur pour cette maman et ce pédiatre !

Bonjour ou bonsoir,

Connaissez vous l'histoire des trains qui arrivent à l'heure? Non, on n'en parle jamais c'est comme acquis. Pour nous à l'association c'est les histoires sur les bienfaits de la micronutrition qu'on ne voit jamais ou rarement. Les parents tournent bien vite la page. Et puis il y a des "pépites" qu'on aimerait lire plus souvent  

Ainsi, j'ai reçu un courrier manuscrit d'une maman accompagné de son adhésion. Je ne peux résister à vous le faire partager en le tapant au clavier afin de préserver son anonymat.

Bonne lecture 

Marie

Association Remedya

Octobre 2014

Mon fils aîné de 4 ans a eu un développement particulier avec des troubles du comportement. Il est pris en charge par une orthophoniste depuis l'âge de 3 ans (il ne parlait toujours pas) puis par la suite par un pédiatre en parallèle.

A ce jour il n'y a toujours pas de diagnostic de posé. Il a été mentionné TSA, autiste atypique, ...

Dès la première rencontre avec le pédiatre il m'a été conseillé de donner de la micronutrition à mon enfant (je crois que j'ai eu beaucoup de chance) 

Son comportement s'est rapidement amélioré et avec les différentes rééducations ses progrès sont très rapides et surprennent tout le monde. Mon fils devient un enfant comme les " autres ".

J'ai voulu profiter des vacances d'été pour l'arrêter, grave erreur : son comportement est devenu comme avant. 

J'ai redonné le complément nutritionnel du départ et tout est rentré dans l'ordre ... 

J'ai fait des recherches sur internet sur ce sujet. J'ai découvert votre blog et votre site internet.

La piste de la nutrithérapie a l'air d'être prise au sérieux par le pédiatre. Mon fils doit prendre une autre forme de complément et je dois faire le point avec lui deux semaines après.

Je suis fortement convaincue du lien entre une carence et l'état de mon fils. 

Un grand merci pour votre association pour faire connaître et reconnaître les bienfaits de la micronutrition.

En restant à votre disposition ..... Madame X ...

Mes commentaires sur le blog en cliquant ici petille.midiblogs.com/suite-au-tableau-d-honneur-publie-sur-le-site-internet

 Concrètement étant une association, nous allons envoyer une copie du courrier (rendu anonyme) de cette maman d'abord à un médecin auteur de plusieurs études en pédiatrie mais également à un service pédiatrique d'un grand hôpital français qui se penche sur la question.

JANVIER 2016 - L'association reçoit ce jour une actualisation du cas de ce jeune enfant 

 

Bonjour,

 Voici des nouvelles récentes sur le développement de mon fils. Il vient tout juste de fêter ces 6 ans. Pour nous toutes ses difficultés sont terminées  depuis plus de 6 mois.

En effet la micronutrition ainsi qu’une nouvelle forme de neurologie ont selon moi permis à toutes les prises en charges (orthophonie, psychomotricienne, ergothérapeute.....) prodiguées d'être beaucoup plus efficaces. La micronutrition a permis de rééquilibrer les dysfonctionnements qui existaient dans son organisme. Les autres thérapies ont permis de corriger toutes les difficultés de développement.

 

 Depuis octobre 2015 nous n'avons plus aucun rendez vous, plus aucune prise en charge, plus d'AVS à l'école. La maitresse de cette année ne voit aucune différence avec les enfants de son âge. Il a tout à fait le niveau scolaire et est très bien intégré dans sa classe. Il se concentre en classe, il n’a plus de problème de sommeil et il est plus facile pour nous de lui donner une éducation également. Il réclame tout le temps d'aller à la cantine et au centre de loisirs pour passer beaucoup de temps avec les copains. Pour un enfant qui avait des troubles relationnels, je trouve ça plutôt génial. Les animateurs du centre de loisirs l'ont beaucoup aidé aussi à changer sa façon d'interagir avec ces pairs.

 

Cela reste un enfant très dynamique qui a besoin d'avoir des journées bien remplies, mais il peut rester des heures à faire des dessins, de la peinture ou des jeux calmes assis à une table, avec des temps où il peut courrir, sauter se défouler. Bref, un enfant comme les autres avec son caractère.

 

Nous continuons toujours une prise en charge micronutrition mais qui évolue avec le temps, il grandit, ses besoins changent. Notre vie de tous les jours a également bien changé, c’est plus apaisé. il est très sensible à la prise de ces compléments alimentaires et de l'équilibre de son alimentation, il sent lui même la différence. Bien sur des extras lui sont autorisés, du coup il sait rester raisonnable (les bonbons par exemple) et n'abuse pas.

 

Pour nous la galère a duré plus de 3 ans et demi mais il y a une fin. Au début ça parait long, les changements ne sont pas forcement immédiats, parfois on ne les voit même pas, les progrès s'enchainent. Quand on fait le bilan on se rend compte finalement que les progrès ont été rapides et importants. Il ne faut pas hésiter à se faire aider, entourer, aller chercher de l'aide de partout, ne pas faire attention au jugement des autres, certains peuvent être méchants, blessants, mais d'autres rencontres peuvent être superbes et bénéfiques. Surtout croire en ses enfants, ils regorgent de surprise!!!

 Merci encore pour l'association Remedya et pour tout les conseils qu'elle a pu m'apporter en plus.

 à bientôt

 

27/01/2016

janvier2016, témoignage de la maman d'Erik sur la micronutrition pour le tdah

Avant le 2 février 2011 : Erik a commencé à montrer une grande "agitation" à partir de l'âge de 2 ans. Comme mon mari a un travail qui l'oblige à changer régulièrement de région, je me retrouve à assumer le quotidien presque toute seule. Quand son papa est là, notre fils est un peu plus calme. Malgré tout, celà n'évite pas ses problème de concentration. Sans qu'il y ait eu de test pour diagnostiquer le TDAH, le pédiatre hospitalier que je voyais depuis plusieurs années a prescrit du méthylphénidate, ce qui aide bien Elie dans sa vie scolaire. Il a maintenant des amis, avant les enfants l'évitaient et il disait être un "extra-terrestre" et avoir envie de mourir. Il n'arrive pas à trouver le sommeil et est tjrs anxieux. J'ai vu des tas de médecins et essayé toutes sortes de "remèdes", mais sans bcp de succès. Parfois, je suis à bout et violente verbalement avec mon fils, ce qui ne sert à rien. Quand mon mari est là, en dehors des vacances scolaires, il prend le relais et fait le lien avec les enseignants qui ont mis en place un projet de réussite scolaire, sans lui en parler. En effet, il ne supporte pas que l'on parle de son problème, ni qu'on lui fasse des compliments d'ailleurs.
 
18 février 2011 : Après avoir vu un reportage à la télévision et être allée surfer sur le forum de leur site, je suis tombée sur un témoignage faisant référence à un colloque animée par le Dr ...., avec qui j'ai pu prendre contact. Donc, nous arrêtons le méthylphénidate et supplémentons notre garçon avec de la micronutrition.
 
 25 Mai 2011 :  Mon fils est maintenant supplémenté depuis 3 mois. EXTRAORDINAIRE. Après qq semaines : plus aucun tic, appétit d'ogre, poussée de croissance, plus de difficultés d'endormissement, bons résultats scolaires et surtout plus d'agitation en classe et de problème de concentration. Bref, on n'arrive à peine à y croire et pourtant c'est vrai. 
Moi qui avait toujours l'impression d'avoir un troupeau d'éléphants dans mon salon quand il regardait la télé, aujourd'hui, plus de déplacements inconsidérés, plus de cris, uniquement les réactions d'un enfant "ordinaire" devant une émission qui le passionne.
Aussi, lui qui était sujet à des rhumes et rhinos à répétition, ne m'en a pas fait un seul depuis 3 mois.
De plus, il est aussi beaucoup plus autonome et prend des initiatives. Il prépare son petit-déjeuner seul, fait les choses sans que l'on soit obligé de répéter des centaines de fois.
Du coup, nous lui confions de petites tâches avec son papa, l'autorisons à aller faire du vélo dans le village et il va seul plusieurs fois par semaine au collège.
Le vie a énormément changé et les disputes se font plus rares.
 
27 juillet 2011 : Le méthylphénidate, pris pendant 4 ans présentant plus d'inconvénients que d'avantages (13 effets indésirables induits pas ce médicament ou accentués pas celui-ci), la supplémentation en Micronutrition.... a été mise en place depuis 5 mois et aujourd'hui, nous ne reconnaissons plus Erik . Il se tient tranquille dans les magasins, au restaurant, dans les musées. Il vient d'entamer sa 3ème semaine de stage sportif en internat et semi-internat et aucun problème à signaler.
 
Août 2011 : à l'occasion de ce mois de vacances pour toute la famille, nous avons diminué le traitement. Résultats au bout de 15 jours : les tics reviennent avec l'excitabilité.
 
Novembre 2011 : Après deux mois de scolarisation, résultats scolaires en constant progrès, relations avec profs et élèves ordinaires. La fatigue du trimestre aidant, un tic est de retour avec angoisse et énervements, mais rien de comparable avec le passé. Analyse sanguine en cours de réalisation pour nouvelle prescription par le Docteur ......
 
Voilà un petit journal résumant la situation.

*********************************************************************************

Merci beaucoup à le maman d'Erik . Vous qui nous lisez, sachez que cette histoire n'est pas isolée. Tous les parents que nous avons aidés ne nous font pas de témoignages écrits. L'association va  rendre compte de ses nombreux retours positifs  lorsqu'il y a des réunions sur l'hyperactivité ou le déficit d'attention en faveur de la micronutrition. Nous tentons d'être précis, factuels, d'enlever toute émotion car il y a vraiment un "avant" et un "après"grâce à cette prescription. Les médecins que nous rencontrons nous répondent "vous avez eu de la chance", c'est "l'effet placebo', "c'est psychologique". Et alors quand bien même, cela ne vaut il pas le coup en regard du rapport bénéfice/risque d'administrer à nouveau ce traitement qui avait fait ses preuves dans  les années 1980 dans un hôpital parisien juste avant .....l'autorisation de mise sur le marché du méthylphénidate!

NB  Ce traitement ne peut être pour l'instant interrompu que quelques jours. Néanmoins,  ce ne sera pas un traitement à vie. Elie pourra distancer les prises jusqu'à ne plus faire que des cures saisonnières. 

Janvier 2013 : Elie est ado Il va comme un ado .... Sa maman a un collègue qui connait bien la nouvelle ministre de la santé. Elle lui a donc fait un courrier pour lui expliquer les bienfaits du magnésium. A suivre donc ....

====

Janvier 2016

Un petit UP concernant Erik. L'association l'a rencontré l'été dernier. C'est un très grand et bel adolescent. Sinon il a été responsable d'un projet européen lorsqu'il était au collège. Cela lui avait donné confiance en lui.                 Il a eu une année de seconde difficile car il était dans un lycée très sélectif. De plus il ne voyait pas l'intérêt de prendre son traitement. Il a changé d'établissement scolaire à la dernière rentrée. Il y a rencontré un jeune qui est soigné comme lui avant. La conversation est venue car son camarade lui a fait remarquer ses nombreux tics et de la façon d'y pallier. Il a donc demandé à sa mère de racheter ses boites. Les relations sont au beau fixe. Les bulletins scolaires sont en nette amélioration.   

Nb la ministre de la santé n'a jamais répondu à la lettre de la maman d'Erik  


 

03/01/2016

2016

 Spécialement pour la nouvelle année 2016

Dire « oui » au bonheur
Dire « non » à la mauvaise humeur,
Dire « peut être » à l’avenir,
Dire « je ne t’oublie pas » aux bons souvenirs,
Dire « adieu » au stress,
Dire « pourquoi pas » à la paresse,
Dire « j’ai compris » aux erreurs,
Dire « plus jamais » aux jugements de valeur,
Dire « pardon » à la peine,
Dire « bye bye » à la haine,
Dire « heureusement que tu es là » à l’humour,
Dire « pour toujours » à l’amour,
Dire « reste là » à l’envie,
Dire « je t’aime » à la vie !

Bonne et douce nouvelle année ! 

 Les commentaires sont ouverts, vous pouvez répondre (en cliquant ci-dessous sur ce mot)! 

17:00 Publié dans Blog | Tags : voeaux | Commentaires (2)

25/01/2015

Les livres les plus commandés via nos liens et les recherches sur ce blog

Les livres les plus commandés via nos liens sont :

 -hyperactivité, la solution magnésium 

 - Herman, ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon hyperactif

 Les recherches des internautes de ce mois qui mènent à ce blog sont via ces mots clés  

blog epilepsie enfant 9.09%
dysphasie tdah chez petite fille 9.09%
magnésium contre l autisme 9.09%
methode gaps campbeil 9.09%
association remedya 9.09%
comment être sur du diagnostic de dysphasie chez un enfant de 4 ans 4.55%
orthophoniste retard de langage 4.55%
peut on être dysphasique et intellectuellement précoce ?  4.55%
association remedya 4.55%
trouble de l'attention et magnésium 4.55%
tdah vs tag 4.55%
spécialiste neurovision 4.55%
tdah et magnesium 4.55%
  4.55%
  4.55%

18:29 Publié dans Blog | Commentaires (0)

04/11/2014

Pourquoi la prise en charge alternative n'a pas fonctionné dans mon cas ?

 Lorsque nous faisons des réunions grand public il nous arrive d'entendre "le magnésium n'a pas fonctionné".

D'abord il n'est pas précisé quel sel de magnésium a été utilisé, quel dosage, le moment de l'administration, quel est l'antécédent médicamenteux de l'enfant (les délais seront plus longs pour un enfant sous méthylphénidate), etc..... Mais surtout il s'agit de regarder par l'autre bout de la lorgnette, c'est à dire que le trouble a souvent une origine multifactorielle.  

Le premier pilier de la prise en charge alternative est le mode d'alimentation, le deuxième est un environnement bienveillant (établissement scolaire, ambiance familiale). 

Pour aider les familles à gérer par exemple le TDAH, certains n'envisagent que la piste du magnésium (et en automédication pensant peut être que c'est simple (?)) alors qu'il peut y avoir aussi un problème de transport de ce minéral ou d'autres carences, d'autres s'axent sur les techniques comportementales ...

En bref, la "baguette magique" n'existe pas. 

Pour plus de détails, l'association a créée un blog réservé à ses adhérents. N'hésitez donc pas à adhérer!  

01/08/2014

Newsletter août 2014

 Voici un exemple (à ne pas suivre) de message reçu le mois dernier (en italique).

Sachez que si je réponds tout net, je risque de graves ennuis car le secteur de la médecine en France est très réglementé. Je ne peux que vous préconiser d'adhérer à l'association au lieu de faire de l'auto-médication. Nous venons par exemple d'aider une famille bien au-delà de la pathologie de tdah de son fils ainsi qu'une autre qui entrait dans le cas d'une contre-indication du magnésium... Les frais d'adhésion (15€/an et par famille *) servent entre autre à la protection juridique qui me permet de continuer à vous proposer ce site d'information. 

"Bonjour, Concernant le magnésium, sous quelle forme vous lui donnez ? quelle marque ? quelle quantité ? j'en donne beaucoup aussi a mon fils hyperactif mais souvent les étiquettes sont a décortiquer car il y a souvent des additifs et colorants ajoutés qui n'aident pas ..."

****** Si on s'était donné rdvs dans 10 ans *****

Suite à des résultats d'examens scolaires d'enfants dits à "problèmes" dans les années 2004, je vous en relate le bilan 10 ans après.

-Un ado dit "en vrac" lorsqu'il avait 6 ans vient d'avoir 15/20 à son bac de français (il passe en terminale scientifique dans le meilleur lycée - sélectif- de son académie).

- un autre ado, (je n'ai pas encore ses notes) qui était son copain de classe encore plus agité en  Cp  il est en 1ère littéraire, vient de faire un exploit scénique. Il n'a jamais redoublé et il est dans ce même lycée "select"....

- Mention Très Bien au Brevet des Collèges pour 1 élève née en 1999 "dite rêveuse" en maternelle, sa maman a été traitée de "mère indigne" par l'enseignante de maternelle car elle refusait "le traitement en vogue". Seuls 9% des collégiens ayant obtenu leur brevet ont eu la mention TB. 

Dans ces 3 cas les familles ont refusé en 2004 la prescription de méthylphénidate malgré les multiples pressions des écoles de l'époque .... Dans 2 cas (ceux qui ont le mieux réussi) les enfants ont croisé la route du magnésium (un en 2006, l'autre en 2007, ils en prennent toujours).

A contrario et dans la même classe de maternelle les parents d'un enfant de 4,5 ans que je trouvais brillant ont accepté le " méthylphénidate ". Un des 2 parents  était médecin spécialiste mais le neuropédiatre a réussi à les convaincre "qu'il en allait de la réussite scolaire de leur fils, et ne fallait il pas le meilleur pour lui ?" Il vient d'avoir son Brevet aussi, mention Assez Bien (soit entre 12 à 14). L'élève sous magnésium ayant eu 17 (soit entre 5 à 3 points de plus). Enfin bien sur il y a le travail, le sérieux, l'envie mais le niveau social de ses parents à elle est beaucoup plus modeste... Selon moi ce garçon là était précoce et si il n'appliquait pas les consignes c'était par fantaisie, qu'à 4 ans ce n'est pas bien grave et qu'il avait un humour ravageur qui compensait de loin un petit problème de restitution scolaire. L'autre enfant née en 1999 (celle qui a eu finalement la mention TB) avait elle dû changer d'établissement ...pour son plus grand bonheur ! 

Je prolonge les sondages jusqu'à la fin août, N'hésitez pas à cliquer. Je pensais faire en octobre une réunion grand public sur les bienfaits du magnésium dans la ville arrivée en tête.   

Bien à Vous

Marie Admin de l'association Remedya- (Mes amitiés aux belges et suisses qui nous suivent et certains aident!).  

 

20/07/2014

Témoignage dysphasie d'une adhérente

Bonjour,

Je tenais à vous faire savoir l'effet d'une cure de 1 mois de magnésium sur mon petit garcon de 4 ans.

J' ai pu constater les bienfaits sur lui, parle bcp mieux; trouve plus facilement ses mots, fait de belles phrases, discours plus fluide; meilleure mémoire, sommeil plus réparateur, petit garçon plus posé même s il a toujours beaucoup d énergie, relations plus sereines... Que des points positifs... J en prends moi même également, je me sens beaucoup plus calme, posée , patiente... Mais  c'est sur que pour une prise sur le long terme c est mieux d avoir des contacts avec un médecin donc je vous remercie encore pour les coordonnées.

G J - Marseille 

Pour finir, un bon conseil de lecture :

14/07/2014

Connaître un peu les lecteurs de ce site ...

Bonjour à tous

Il vous reste 15 jours pour renseigner ce sondage afin de mieux vous connaître ! A vous de jouer ! Marie (on ne peut s'exprimer qu'une fois sur la durée de ce sondage. On ne peut cocher qu' 1 seul choix. Vous devez déplacer "l'ascenseur pour visualiser les différents choix) Merci Marie 

Une fois que vous avez renseigné celui-ci, vous pouvez vous rendre sur le blog de l'association pour en remplir un autre :  petille.midiblogs.com/annonces 

10:35 Publié dans association, Blog | Tags : sondage | Commentaires (0)

01/07/2014

Newsletter juillet 2014

 Bonjour

C'est l'époque idéale de tenter la piste du magnésium pour les tda avec et sans h, pour les "dys" en tout genre et j'en passe..... L'enfant ou le jeune n'a plus de cours, il est plus détendu, il n'y a plus de pressions.

Afin que vous nous connaissiez mieux, nous avons mis en ligne un sondage sur les localisations des visiteurs de ce site, voici ci dessous les mots clés de recherche du blog du mois passé et mes commentaires en italique qui ne peuvent que vous encourager à nous rejoindre:

  • association remedya (c'est nous),
  • méthode padovan Montpellier (il y a quelqu'un qui vient à domicile)
  • méthode Gesret (nous avons le témoignage favorable d'une maman
  • rééducation écriture eip et dys (Sur Montpellier au moins nous connaissons quelqu'un de très bien sinon ailleurs au moins une méthode performante)
  • témoignages magnésium et retard de langage et/ou magnésium et apprentissage (oui nous en avons beaucoup mais nous avons dû les retirer de la publication car ils étaient copiés/collés et mis sur un site internet avec des publicités que nous en cautionnons pas du tout)
  • Hérault orthoptiste neurovision (Sur Montpellier et Nîmes au moins nous connaissons quelqu'un de très bien )
  • Hérault neuropédiatre (nous connaissons quelqu'un dont nous avons d'excellents retours) .
  • Médecins "pro magnésium" (nous avons une liste de médecins réservée à nos adhérents à Paris et Region parisienne, dans les Bouches du Rhône, Région de Lyon, Pays de Loire, Le Doubs, Montpellier. Sinon un médecin bénévole de notre association s'occupe du reste du territoire (francophonie comprise) 

 Voici des questions au hasard de nos adhérents auxquelles nous avons répondu au mois de juin 2014 :

. Avez vous entendu parler du HX4 équilibre ? Qu’en pensez vous ?

.pourrez-vous me communiquer certaines informations sur l'association (nombre d'adhérents, possibilité d'échanger avec d'autres parents via un forum ou autre, comment avoir accès aux différentes informations réservées aux adhérents sur le site) ?

. Concernant le TDAH et le magnésium, les effets sont sensés se faire sentir au bout de combien de temps ? De plus considérant que mon enfant est sous méthylphénidate, est ce que c'est incompatible?

.  j’en entendu parlé de "la maladie de Lyme" et un lien éventuel avec l'autisme,  mais comme toujours nous manquons cruellement de vraies informations et surtout nous ne savons jamais vers qui nous tourner pour être pris en charge.Si vous avez plus d’informations ou des contacts je suis preneuse.

Enfin nous faisons une veille d'articles de santé que nous faisons suivre à certains médecins correspondants. 

 Je fais un "break association" car j'aimerai préparer des livrets avec justement les témoignages recueillis depuis 2008 (date à laquelle nous avons commencé à aider les parents).

Je vous laisse renseigner les sondages de ce site et de celui là petille.midiblogs/annonces 

Je ne peux que vous inviter sinon à adhérer à notre association familiale (lire LES AVIS SUR NOTRE ASSOCIATION en colonne de droite). 

Bel été à tous ! 

Marie Association Remedya 

22/03/2014

Newsletter mars 2014

Bonjour,

L'hyperactivité  avec ou sans déficit d'attention est une "étiquette" fourre tout En fait c’est un symptôme multifactoriel, différent pour chaque cas et il faut explorer patiemment toutes les voies aussi bien somatiques que psychiques. La piste de la micronutrition se doit d'être envisagée en tout premier mais ce n’est qu’un facteur parmi d’autres du retour à la santé. Par exemple pour l’hyperactivité des enfants, outre les apports de l’homéopathie, de l’ostéopathie, de la nutrition avec les oméga 3, il me semble qu’il faut aussi agir au niveau du psychisme de l’enfant par des méthodes psychothérapeutiques variées : thérapie comportementale et cognitive, sophrologie ou méthodes diverses de respiration, de concentration, de relaxation, cohérence cardiaque, etc… Il faut aussi agir sur l’environnement de l’enfant et d’abord sur le système famille, d’où l’importance des thérapies systémiques.

Je discutais avec une adhérente d'un enfant de 7 ans sous magnésium. Nous rigolions (jaune) toutes les deux en nous disant que le style des prises en charge évoquées plus haut avait dû couter une voiture!  Nous n'avons ni l'une, ni l'autre pas d'iphone et sommes très ingénieuses pour pouvoir partir une semaine en vacances (une seule semaine par an). C'est notre choix car les pistes évoquées plus haut ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale (et j'ajouterai psychomotricité, rééducation de l'écriture, micronutrition, neurologue secteur 3) De mon côté mes enfants sont ado. La maturation du cerveau s'annonce pour l'aîné et il commence à se passer de sa micronutrition au quotidien. 

 Bien cordialement

Marie Association Remedya (France) 

 (*)  ATTENTION à ne pas donner aveuglément des oméga3 car cela peut être oxydant!! En effet il s'agit d'avoir un bon dosage entre om3 et om6. Un médecin formé pourra vous prescrire cette analyse biologique (non prise en charge par la sécurité sociale). 

Vous pouvez nous retrouver aussi sur petille

29/12/2013

VOEUX 2014

Ouvrons ensemble l'année 2014
Faisons voeu d'y tracer, à l'encre sympathique,
Trois cent soixante-cinq graines de vie, 
Trois cent soixante-cinq graines de temps,
Juste le Temps des temps perdus,
Et des temps gagnés 
A respirer au bord de son coeur,
A forger nos justes espoirs, 
A nous réjouir de chaque goutte de vie,
A savourer notre bonne humeur,
En goûtant à la plénitude d'être vivant,
D' être soi-même.
Ensemble, écrivons l'année 2014 ! 

11:03 Publié dans association, Blog | Tags : voeux | Commentaires (0)

10/11/2013

Faire manger des légumes aux enfants

Qu’est ce qu'il est difficile de faire manger des légumes aux enfants  signe de repas équilibrés … 

Samantha Lee ne manque pas de ressources, ni d’imagination, pour créer des assiettes gourmandes , parfois connus comme Harry Potter, Pucca ,etc ......

Fasse que ce blog de cette maman de Malaisie vous inspire après vous avoir "ravi" les yeux :

Samantha Lee

food-art-samantha-lee-bento-1-528x526.jpg&w=250&h=250&zc=1&q=70

16/01/2013

Etablissements scolaires pour enfants à besoins spécifiques

Une maman parisienne m'a parlé du Cerene En savoir plus cerene-education

Sinon pour trouver 1 établissement scolaire à des enfants à besoin spécifiques  j'avais téléphoné au psychologue scolaire des locations que j'avais trouvé selon la carte scolaire (coordonnées sur le site de l'Education Nationale. En tous les cas pour nous ce fut 3 ans de bonheur, le directeur de l'établissement retenu nous a très vite dit que "mes enfants se débarrassaient dont ne sais quel passé scolaire désagréable."  

Pour le privé, le(s) psychologue(s) scolaire(s)  sont en général à la direction diocésaine de son département.

Sinon on peut éplucher le site de l'association des parents d'élèves de l'enseignement privé (Apel).

Je vous mets un exemple pour le primaire de la ville de Lyon (118 établissements) à vous de trouver celui qui accueille les enfants dys ou similaire apel.fr/écoles primaires privées Lyon.

 Nous avons découvert en Provence les bienfaits du magnésium L'action combinée de la neurologie fonctionnelle et de ce minéral a tout décanté pour eux (et le fait de n'avoir jamais eu de médocs lourds)

 

 

 

10/01/2013

Un petit retour sur un médecin "magnésium"

Une famille adhérents est allée hier chez le docteur préconisé hier effectivement, il ne parle pas beaucoup. il a donné un traitement homéopathique  plus magnésium et nous envoie faire un bilan chez un orthoptiste problème de convergence qui fatigue et énerve. Ils y retournent dans deux mois.

Il s'agit d'un médecin homéopathe mais il s'est penché sur les bienfaits des compléments alimentaires Il a une démarche globale quelques fois il ne donne que des granules et compléments alimentaires, d'autres c'est l'ostéopathie, ou la posturologie ou des problèmes de mâchoire ou pour un jeune dyslexique un problème d'orthoptiste Pour ce collégien là qui était sous ritaline mais avait cessé de grandir il a substitué le magnésium et orienté vers une orthoptiste spécialiste en neurovision J'ai vu sa maman en fin de trimestre, sa moyenne était à 12 Elle était contente et pour la croissance aussi En fait ses yeux à lui n'allaient pas jusqu'au bout de la ligne, raison de sa dyslexie. 

06/01/2013

Bonne année 2013

922_thumb_m.jpg

10:24 Publié dans Blog | Tags : voeux, 2013 | Commentaires (0)

L'histoire de Mélissa, la jeune adulte qui ne voulait plus manger

L'association est approchée un jour par Annette qui vit à Montpellier. Elle est maman d'une jeune adulte trisomique. Celle-ci est très inquiète. En effet sa fille ne mange quasiment plus depuis quelques temps. Elle est tout triste, ne se lave plus et vis presque recluse dans la chambre de l'établissement de santé qui l'héberge depuis des années. Sa maman s'est d'abord décidé à lui cuisiner des repas et à les lui amener tous les jours. Mais le centre de soins la culpabilise et insiste pour qu'une lourde médication lui soit administrée. Notre adhérente entame des démarches pour trouver un autre organisme mais les listes d'attente sont longues. Nous lui indiquons les coordonnées d'un médecin micronutrionniste situé dans le secteur ainsi que celle d'une association ludo-éducative destinée à des handicapés. Nous cherchons aussi avec elle des centres susceptibles de recevoir Mélissa à l'année.

Elle a vu en décembre 2011 le médecin préconisé qui lui avait demandé des bilans sanguins. Certaines  valeurs se sont révélées pour le moins "curieuses". Il a mis en place un traitement anti-oxydatif et curatif pour un taux d'acide urique trop élevé. Elle a aimé cette consultation, ce médecin troublant tout d'abord par son grand calme, a synthétisé justement et elle tenais à nous remercier pour ses coordonnées.

Grâce à cette prescription, Mélissa a pu fréquenter en 2012 l'association préconisée. C'est un lieu de valorisation, d’expression, d’apprentissage et de socialisation. Il y a de activités Physiques, Sportives Adaptées ainsi que des activités d'expression. L'association estime qu'outre les bienfaits physiques qu’elles procurent, elles ont aussi un véritable impact psychologique sur ces personnes en marge qui trouvent dans les activités un lieu de valorisation, d’expression, d’apprentissage et de socialisation. Si vous voulez en savoir plus  sur eux mcsa34.

Nous avons eu des nouvelles en décembre 2012. L'appétit est revenu et le moral avec. Cette jeune femme continue des activités extérieures à son centre de soin et elle part plusieurs semaines en stage professionnel au grand air. Sa maman continue à la prendre à toutes les vacances et tous les week-end. Elle remet un pilulier préparé selon la prescription du médecin micronutionniste chaque semaine à l'infirmière du centre. 

 

 

09:33 Publié dans Blog, santé, Voyage | Commentaires (0)

05/01/2013

Tuerie à l’école : la piste pharmaceutique

Nous avons tous en mémoire le drame de Newton. Nous apprenons que Adam Lanza, 20 ans, était sous traitement antipsychotique depuis des années (le Fanapt). Notre association a donc fait suivre plusieurs articles de presse tels que celui ci-dessous aux autorités de santé, à la pharmacovigilance et à des politiques. N'hésitez pas à en faire de même. (Du fait du droit d'auteur nous ne pouvons publier sur le blog l'intégralité de l'article) 

Source Contrepoints Publié le 19/12/2012 Par J. Sedra.

Et si les médicaments anti-psychotiques étaient responsables de l'apparition de ces tueries à l'école depuis 1971, dans plusieurs pays du monde ?

....Ces tueries sont un phénomène récent, et même si les meurtres au sein d’établissements scolaires se produisent depuis aussi longtemps qu’existent les armes à feu, si l’on exclut les assassinats dirigés spécifiquement contre une ou quelque personne et s’étant simplement produit là fortuitement, et que l’on ne garde que les attaques spécifiquement dirigées contre l’établissement scolaire et ses étudiants et enseignants, alors on ne peut que remarquer une chose étrange : elles commencent avec les années 70, d’un seul coup. ....

Pourquoi un début aussi net dans le temps ? Pourquoi une récurrence dans certains pays (USA, Canada, Thaïlande, Allemage, Suède, Finlande…) et pas des autres ?

À ces questions, le docteur Gary Kohls pourrait avoir la réponse : ce psychiatre et chercheur à la retraite a étudié les effets néfastes des médicaments anti-psychotiques, et plus particulièrement les conséquences méconnues de les prescrire à des enfants et adolescents. Confusion, hallucinations, épisodes maniaques, hostilité, menaces et violences, comportement paranoïde, psychoses, impulsivité et fébrilité poussant au suicide, agitation, amnésie et détérioration du jugement… la liste est effrayante.

Mais il y a aussi une autre liste compilée par ce psychiatre, qui est encore plus effrayante :(lire la liste contrepoints

 À cette longue liste s’ajoute donc Adam Lanza, 20 ans, sous traitement antipsychotique lui aussi depuis des années. Pour Kohls, cette corrélation frappante entre tueries « insensées », accès de violence incontrôlables et médication antipsychotique et/ou antidépressive ne peut pas qu’être une simple coïncidence.

Alors certes, une corrélation n’est pas forcément une causalité… On pourrait par exemple tenter d’expliquer le lien entre les deux en posant que ce sont typiquement les malades mentaux qui commettent des crimes « fous », et qu’il est normal que ces gens soient sous traitement – simplement, dans les cas pré-cités, le traitement se serait avéré insuffisant. Mais cette hypothèse ne peut pas expliquer pourquoi ces tueries ont commencé dans les années 70, qui se trouve justement être l’époque où ces médicaments ont commencé à être utilisés. La conséquence ne peut pas précéder sa cause dans le temps…

Kohls n’est d’ailleurs pas le seul à dénoncer le lien entre ces médicaments et une augmentation notable de la violence : le psychiatre italien Giovanni Fava a signalé cette forte corrélation dès 1994, en notant qu’au bout de 6 mois de traitement, ces médicaments n’ont plus que des effets néfastes et aucun bénéfice. Pourtant, il est devenu habituels aux USA de garder des enfants et des adolescents sous un tel traitement pendant des années…

Lire l'article en entier    http://www.contrepoints.org/?p=108575