Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2018

Pour être aidés

Bonjour,

Nous avons fait une pause de plusieurs mois. Je voulais cesser ce site internet et puis j'ai reçu trop de messages selon lesquels les enfants allaient moins bien sous micronutrition (effet boomerang). 

Mon découragement tenait :

  1. dans le fait que des médecins correspondants étaient soit partis à la retraite, soit n'acceptaient plus de nouveaux patients, soit étaient partis à l'étranger.
  2. dans la difficulté de recevoir des témoignages des familles aidées
  3. du fait de la réception redondante du style de messages suivants qui tiennent en une phrase : 
  • - "Avez-vous des exemples de supplément de magnésium ?? je recherche".
  • - "Help on veut donner du méthylphénidate à mon enfant ! "
  • - " Quel magnésium et quelle vitamine b6 donner à mon fils de 3,5 ans atteint de troubles du comportement et de l’attention? "

Plusieurs observations: 

D'abord on peut être poli (Bonjour, Merci, Brève présentation , j'habite près de telle grande ville...). Ensuite, vous n'êtes pas sur un forum mais sur le site d'une association sérieuse créée en 2009 qui a bien en tête qu'elle n'entend pas se substituer à des spécialistes de la santé. Enfin, nous essayons dans nos colonnes de vous montrer des exemples de prises en charge favorables. Ce type d'évolution n'a jamais commencé à nous poser une seule question.  

Ensuite, nous sommes avant tout des parents. Le premier conseil est l'hygiène alimentaire. La plupart du temps, c’est le manque de magnésium dans les repas quotidiens qui cause cette carence. L’alimentation occidentale typique se compose d’aliments traités, de produits de farine blanche et de sucre raffiné. Dans un premier temps réduisez ou éliminez ce type de repas,  ajouter davantage d’aliments riches en magnésium ( légumes verts comme les épinards, le brocoli et la laitue). Autre exemple, celle de la qualité de l'eau donc minérale ou enrichie (vous trouverez sur notre site comment le faire).

Mais il n'y a pas que ce qui est ingéré qui est responsable. Une complémentation en vitamines (mais uniquement à partir de 12 ans!) et en minéraux est envisageable. Mais afin de ne pas créer de surdosage ni de déplétion des  minéraux ou d'effet boomerang il s'agit d'être prudent et de faire appel à des professionnels. Il arrive que ceux qui sont le plus diffusés ont été conçus pour des adultes.

Nous sommes en train de préparer un livret d'aide aux familles qui sera proposé à la vente. Vous y trouverez notamment les aliments à éviter, des témoignages sur les bienfaits de cette branche de la micronutrition recueillis au fil des années. 

Nous pouvons proposer en francophonie à ceux qui nous soutiennent financièrement des coordonnées de praticiens qui proposent des consultations à distance ou quelques fois qui exercent près de chez eux. Ils sont peu nombreux, la Sécurité sociale ne prend rien en charge ou quasiment 

Les parents qui veulent être co-constructeur de notre action, peuvent nous soutenir en envoyant le  Bulletin de soutien REMEDYA n°1.pdf  à notre adresse postale Association Remedya BP7252, 34090 MONTPELLIER CEDEX 4  accompagné de son paiement (ordre Association Remedya). 

L'association ne dispose pas de subvention, d'aide. Elle paie un abonnement Pro à Hautetfort (échéance 24/12/2018), un nom de domaine, des frais de photocopies, d'affranchissement, une boite postale (car un jour un bénévole s'est retrouvé avec une famille d'enfant autiste à sa porte un dimanche soir). Elle a aussi payé un stock de livres sur l'hyperactivité qu'elle propose à la vente.  

29/01/2018

Déficit de l'attention sans hyperactivité - Des solutions concrètes pour les parents et les enseignants

L'auteure, Emmanuelle Pelletier est psychologue scolaire au Québec. Elle détient une maîtrise en psychologie de l'Université Laval. Elle a écrit plusieurs ouvrages pour aider les familles. 

Le syndrome d'hyperactivité n'est pas toujours caractéristique d'un déficit de l'attention chez l'enfant. Dans près d'un tiers des cas recensés, ce trouble se manifeste en l'absence de tout état d'activité constante ou d'instabilité de comportement. C'est au déficit de l'attention sans hyperactivité, trouble à la fois répandu et méconnu, qu'est consacré le présent ouvrage. Tout d'abord, Emmanuelle Pelletier s'intéresse à la définition de ce trouble neurologique, qui doit être distingué de l'anxiété ou de la dépression. Malgré l'emploi du terme « déficit de l'attention », l'enfant n'a pas moins d'attention qu'un autre. C'est davantage sa capacité à maintenir sa concentration et à la centrer au bon endroit qui lui cause des difficultés. L'auteur s'intéresse aux différents symptômes (manque d'écoute, pertes répétées d'effets personnels, oublis fréquents, difficultés d'organisation.) qui, suivant leurs combinaisons et leurs degrés, permettront aux professionnels de la santé de poser le diagnostic. La démarche de l'auteur est d'informer les accompagnants pour favoriser leur compréhension et ainsi de préparer le soutien et l'encadrement nécessaires. Dans la deuxième partie, Emmanuelle Pelletier livre ses précieux conseils sur les traitements et les interventions recommandés et déconseillés. Qu'ils concernent les parents (pour faciliter l'organisation et aider leur enfant au quotidien) ou les enseignants (méthodes pédagogiques), les conseils sont rédigés en fonction des symptômes manifestés et deviendront des outils indispensables pour tous.

Notre avis : Voici une ressource indispensable pour découvrir ce qu'est le déficit de l'attention sans hyperactivité. L'auteure propose une description de la problématique et de ses symptômes, les causes possibles, le diagnostic ainsi que les interventions et les traitements recommandés.
Cet ouvrage aidera les parents, les enseignants et les éducateurs à mieux comprendre ces enfants plutôt silencieux, qui semblent si difficiles à joindre tellement ils vivent dans leur monde imaginaire. Il fournit également des informations précieuses pour les adultes qui ont aussi un problème d'attention et qui désirent se renseigner sur le sujet

En savoir plus en cliquant ici livre Déficit de l'attention sans hyperactivité

28/01/2018

Idée reçue

Bonjour ou bonsoir,

Je fais ce billet car je voulais raccrocher, tout arrêter. Lasse d'être sollicité de façon unilatérale. Et puis une maman est entrée en contact avec moi grâce à un achat qu'elle a fait sur le site. Son fils avait été mieux grâce à un produit à base de magnésium qu'elle lui avait auto-administré. L'amélioration a duré 3 mois. Un jour il a présenté des signes d'énervement. Ceux ci n'ont cessé de croître et sont devenus bien plus importants qu'avant son automédication. Cela arrive en effet quelques fois et avait été constaté par un médecin spécialiste du magnésium aujourd'hui à la retraite. Je lui ai indiqué le nom de deux praticiens qui proposent des consultations à distance car il n'y en a pas dans son secteur d'habitation.  

Certains visiteurs arrivent sur ce site internet car ils ont lu que le magnésium était efficace pour l'hyperactivité, le déficit d'attention, l'épilepsie, l'autisme non verbal. Ils cherchent à se conforter car son administration semble à la portée de tout à chacun. Mais d'abord il y a une pluralité de cas. L'enfant de 3 ans épileptique n'aura pas la même proposition qu'un adolescent à qui on a donné du méthylphénidate pendant des années. J'ai pris sciemment les deux cas les plus extrêmes soit le cas où l'évolution est la plus favorable avec un tel minéral et le cas le plus ardu. 

L'enfant adopté dans un pays en développement n'aura pas la même prescription que celui dont le parent est lui-même hyperactif. 

Le lecteur pense  "comprimés de magnésium". Mais en fait ces derniers contiennent différents sels de magnésium (oxydes, sulfates, citrate, glycérophosphates etc.) qui n'ont pas tous le même effet. Ces différents sels ont une biodisponibilité différente et certains peuvent provoquer une forte diarrhée, parfois il est inefficace, voire aggrave les symptômes.

En conclusion, la prise en charge du TDA avec et sans H, l'épilepsie, l'autisme non verbal est loin d'être simple. D'autre part, vous êtes sur le site d'une association familiale, le premier geste est l'adoption d'une alimentation la plus proche de celle des années 1960. C'est à dire sans "junk food", sans coca-cola, sans édulcorant mais à base de fruits et légumes frais et d'eau minéralisée ou d'eau rechargée en magnésium. 

25/01/2018

100 activités apaisantes pour les enfants de 3 à 10 ans

Voici une idée pour canaliser l'énergie débordante des enfants à travers 100 fiches thématiques, ils apprendront à se détendre, se concentrer, mieux vivre leurs émotions ou exprimer leur créativité. Sur le côté pile de la fiche, les parents découvriront le bienfait de l'activité. Côté face, l'enfant lira les étapes du jeu, à faire seul ou accompagné d'un adulte. Mandalas, dessins, collages, respirations, yoga, écoute musicale, mini-théâtre... choisissez ensemble de quoi répondre à tous les moments de la vie ! Faites le plein d'idées pour emmener votre petit monde sur le chemin du bien-être...

Il s'agit d'un éventail qui propose 100 activités apaisantes 

En savoir plus en cliquant sur ce lien :  éventail des 100 activités apaisantes

24/01/2018

Herman, ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon hyperactif

" Herman ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon hyperactif" aux éditions Alban Jeunesse. C'est un petit livre de 2004 de Pascale Poncelet illustré par  Bérengère Sudmann. 

"Herman est un petit garçon intelligent et au grand coeur, mais, "accroché dans son dos il y avait un moteur qui tournait tout le temps à plein régime" (p.9). Cela lui cause des problèmes, le rend agressif et affecte sa concentration. Ses parents l'emmènent consulter un docteur qui lui apprend qu'il souffre d'hyperactivité. Il lui donne une clé pour mieux vivre avec son mal. Le texte est empreint d'une certaine poésie naïve, accompagné d'illustrations à l'avenant. En complément, quelques informations sur le TDA/H. 
Il s'agit d'un livre pour les enfants. Vous pouvez le lire à l'enfant concerné mais aussi à sa fratrie. La maîtresse  peut le lire à toute la classe pour leur expliquer le trouble de l'hyperactivité, avec des mots d'enfants.............". Vous pouvez cliquer sur l'image pour en savoir plus. 

Herman, hyperactivité,remedya

22/01/2018

Carafe filtrante BWT pour l'eau du robinet

Vous trouverez ci-dessous une idée d'achat afin de reminéraliser légèrement l'eau du robinet. Elle aura aussi meilleur goût. Filtre particulièrement bien le calcaire 

 En cuisine, l'eau filtrée avec adjonction de magnésium est un véritable atout santé. C'est idéal pour la cuisson  des légumes. Elle permet en effet de ne pas dénaturer leurs saveurs et conserver un maximum de vitamines et minéraux. Le magnésium présent dans la cartouche BWT MG2+ ne dénature pas le goût de l'eau. Dépourvue de chlore, l'eau filtrée permet par exemple de préparer des thés et cafés de meilleure qualité. La cartouche retenant l'essentiel du calcaire, l'eau issue de la carafe préserve les appareils électroménagers du tartre.carafe filtrante spécial magnésium

Votre clic et votre achat sur ce lien permet à l'association de gagner un peu d'argent. Il existe aussi les cartouches BWT spécial magnésium adaptables sur cartouches Brita Cartouche BWT

Vous pouvez en savoir plus aussi en cliquant ici : carafe filtrante

19/01/2018

News janvier 2018

 Chers visiteurs, chers lecteurs

Une nouvelle année s'amorce. C'est en 2006 que nous avons découvert les bienfaits d'une branche de la micronutrition pour les problèmes d'hyperactivité, déficit d'attention, d'épilepsie, d'autisme léger. Cela fait donc 12 ans que nous informons autour de nous et surtout depuis la mise à la retraite de la pédiatre française Marianne Mousain-Bosc en 2008. Nous avons créé une association pour cela. Vu la décennie écoulée, nous avons fait le constat que notre élan à nous les familles initiales n'était pas relayé. Les familles qui nous contactent ne sont pas dans l'esprit associatif, des personnes (1 pour 100 ...) adhérent financièrement mais pas dans l'esprit de partage qui nous a animé au départ. Ainsi nous avons beaucoup de mal à collecter des témoignages exploitables pour le poster sur ce blog. Ainsi, nos bénévoles ont fait ce travail pendant des années, de reprendre les premiers échanges et de montrer l'évolution en général favorable des petits/ jeunes que nous avons aidé. 

Notre association aussi était à la recherche de praticiens qui ont une prise en charge "bis" du TDAH, de l'épilepsie.

Nous en avons trouvé mais pas dans la jeune génération. Ainsi un grand nombre est maintenant parti à la retraite ou bien ne prennent plus de nouveaux patients. Certains parents nous demandent pourquoi nous ne divulguons par leurs coordonnées sur internet. D'abord ils ne sont pas faciles à trouver, ce sont des heures de recherche. Ensuite c'est arrivé une fois qu'un support de presse indique le nom d'1 pédiatre. Son cabinet a été submergé d'appels innombrables venant de toute la France. La praticienne très dévouée a assumé d'abord les demandes de premier Rdvs.  Ensuite, elle n'a accepté que les patients de son secteur géographique. 

Nous avons mis notre site internet en pause ces trois derniers mois. Mais nous venons aussi d'honorer les factures de site internet, de nom de domaine, de boite postale, d'assurance, de fournitures et de livres grâce aux adhésions passées. Alors nous avons décidé de le réactiver avec une forme minimale. Faute de bonnes volontés suffisantes et du  fait du lourd suivi nécessaire, nous ne pouvons plus proposer d'adhésions extérieures à la métropole de Montpellier 

Nous restons sur le terrain tout de même et nous proposons notre action sous une forme mercantile afin d'avoir un rapport gagnant/gagnant. Nous proposons un bulletin de soutien. Le montant est reversé à l'association Remedya (c'est l'ordre à indiquer sur le chèque).  

Il est important que vous sachiez que la prise en charge par cette branche de la micronutrition pour les problèmes d'hyperactivité, déficit d'attention, d'épilepsie, d'autisme demande un engagement financier très important et ce sur plusieurs années (en général, la majorité de l'enfant). Nous le déplorons et c'est notre moteur qui nous incite à vous demander ces précieux témoignages. En effet, nous connaissons un service pédiatrique hospitalier plus ouvert mais qui a besoin de supports écrits pour étayer sa demande de financement d’une étude scientifique. D'autre part ces "comptes rendus des familles" une fois postés nous permettent d'être mieux référencés dans les moteurs de recherche. Ainsi vous contribuez à installer un cercle vertueux.  

Tous les articles passés ont été archivés. Nous repartons plus légers, confiants en l'avenir de votre engagement avec vous à nos côtés en "co-constructeurs".

Merci de nous avoir lu jusque là.

Marie Courtois

 

 

 

 

Evolution de Milo

Chers visiteurs,

Je profite aussi de ce billet pour vous souhaiter ainsi qu’à ceux qui vous sont chers, le meilleur pour cette nouvelle année. 

Veuillez trouver ci-dessous un  retour d’adhérent d’un papa d’un garçon né en 2006 et qui présente un déficit d’attention. En effet, autant l'association dispose d'un certain nombre de témoignages d'adhérents montrant une évolution favorable pour l'hyperactivité, autant nous n'en avions pas sur les difficultés de concentration. 

Bonne navigation sur ce site web 

Marie Association Remedya

------------------------Historique (le prénom a été changé ainsi que la ville, le nom de famille n’apparait pas )

Le 2 avr. 2017 … @ aliceadsl.fr a écrit

Bonjour,

Je suis papa d’un garçon de 11 ans. C'est un Enfant Intellectuellement Précoce (EIP) avec un trouble de l’attention.

Après un suivi neuropsychologique, homéopathie, méthode Barkley, phytothérapie et psychothérapie, nous souhaitons en savoir plus sur la micronutition, une phytothérapie non en auto-médication ou presque et j’ai donc décidé de devenir adhérent de votre association pour mieux pouvoir accompagner notre fils dans son parcours scolaire .

bien cordialement J 

Le 6 avril 2017 …..Le 2 avr. 2017 … @ aliceadsl a écrit : À: INFO REMEDYA 

La maman de Milo a fait une grossesse difficile avec prise de somnifères et ou anxiolytiques à la fin et aussi hépatite de la femme enceinte. J'étais très occupé professionnellement et régulièrement absent jusqu'à ses 4 ans mais m'en occupais beaucoup néanmoins me semble -t il. Non,  la vitamine B9 et autres bilans n’ont jamais été testé ; Nous essayons de manger assez varié. Il n'a jamais beaucoup mangé mais depuis quelques mois il a plus d'appétit.

Nous avons fait un suivi en séances chez une neuro-psy. Il est sinon sous phytothérapie d'un laboratoire de  Lyon, c’est un peu mieux à l’école mais point suffisant pour une entrée au collège sereine en septembre, nous en avons bien peur. Il prend aussi de la DHA 50 et nous limitons le plus possible le gluten , sauf pour récompenses particulières (Mac Donald) ou anniversaires...

Il travaille aussi avec un psychanalyste très bien. Il est question de sa différence, de l’estime de soi, de l’expression de son ressenti, du respect des limites et autorité, de sa place au sein de la famille, de l’école. Il y va tous les 15 Jours ou 3 semaines.

Il est toujours calme après ; Mais les apprentissages à l’école et son impulsivité à l'école c'est vraiment la situation qui pose problème...

Nous allons voir un Psychiatre qui préconise Phytothérapie et micronutrition

De: @ aliceadsl à »Marie » <@hautetfort.com > Envoyé: 27 Septembre 2017 11:24:31 Objet: Re: [Hautetfort] Newsletter du blog REMEDYA

Bonjour,

Suite à mon adhésion, j’ai pris rv avec l'un des praticiens proposés (consultation en cabinet Bilan initial d'1h30 à  60 €). 

Nous avons fait tous les tests demandés: biologiques , tests alimentaires et nous nous sommes rendus sur place pour le rencontrer.

Après 3 jours de changement radical au mois de mai des habitudes alimentaires de notre fils, je le trouvai moins « avec du trop à l'intérieur" et son enseignant de CM2, nous a dit fin juin: "c'est plein d'espoir pour le collège , pour la première fois depuis le début de l'année , il ne se décourage pas , il travaille calmement , se rend compte plus facilement de lui même de son attitude".

Après 4 semaines de collège seulement 2 mots dans le carnet de liaison pour prise de parole intempestive ou bavardages excessifs.

Nous continuons bien sûr le suivi avec le praticien, psychanalyste et approche comportementale mais que de progrès à vous témoigner sur cette période scolaire juin et donc septembre même si notre fiston n’est pas devenu calme comme une grenouille , heureusement!

 

De: @ aliceadsl.fr à »Marie » < @hautetfort.com > Envoyé: Vendredi 29 Septembre 2017

Je reprends mon mail pour vous dire que rien n’est jamais gagné...bilan du voyage d'intégration de 6 ème reçu cet après midi: mise en danger, impulsivité, non respect des règles et des autres...il reste du chemin...mais encore merci,

Le 19 janv. 2018 à 10:33, ………@ aliceadsl.fr a écrit :

Bonjour,

Je reprend mon clavier afin de vous donner des nouvelles. Le nutritionniste conseillé travaille avec un laboratoire qui est surtout présent sur internet. Un complexe à base de micro-nutriments et plantes a bien marché depuis début janvier avec Milo, en complément de magnésium et tout le reste en micro nutrition et chrononutrition tout en évitant le plus possible les phosphates.

Dans ce complexe il n'y a pas l'additif E 572 . Voilà pour ces quelques pistes.

ET encore merci de nous avoir aiguillé sur ce spécialiste. Seul regret, l'absence de remboursement Sécurité Sociale (le Suivi d'une heure est à 50 €). 

bien cordialement.

J

 

 

Pratiquer la micronutrition à l'officine

Un conseil de lecture pour les pharmaciens : Le livre de Maud Mingeau d'avril 2017. Editions le Moniteur des pharmacies