Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2016

Pleine conscience et Tda avec et sans h chez l'adulte

L'auteur, le Dr Lidia Zylowska est une psychiatre américaine Date de publication :  8 janvier 2016

Etes-vous facilement distrait ou avez-vous des difficultés à finir ce que vous entreprenez ? Avez-vous tendance à être désorganisé, à procrastiner, à avoir des oublis fréquents ? Avez-vous des difficultés à rester en place ou à gérer les émotions fortes comme la colère ou la frustration ? Si c’est le cas, vous présentez peut-être un Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA-H), comme environ 3% de la population.

Ce livre propose un programme en huit séances basé sur la méditation pleine conscience qui permet d’entraîner l’attention et de trouver des clés pour mieux faire face aux symptômes du TDA-H. Accompagné d’exercices audio, ce programme permet d’apprendre à pratiquer la méditation assise, d’avoir une meilleure relation avec son corps, d’améliorer sa communication avec les autres, de développer l’acceptation de soi et ses capacités à s’autogérer, de mieux gérer sa procrastination, de cultiver une vision plus équilibrée de ses pensées et de ses émotions, et bien d’autres choses encore.

L’auteure explique concrètement ce qu’est le TDA-H et aide à mieux comprendre comment fonctionne le « cerveau TDA-H ». Elle développe la manière dont la méditation pleine conscience peut améliorer la qualité de vie tout en expliquant que cette approche peut également être associée à d’autres traitements, y compris les médicaments, pour améliorer le développement personnel.

Un avis "Ce livre propose une nouvelle approche qui permettra d' améliorer les traitements médicaux standard pour le TDAH. Mindfulness-une capacité universelle à diriger l' attention peut nous permettre de contrôler plus efficacement notre cerveau et ses réponses. Je recommande vivement ce livre à tous ceux qui veulent devenir plus concentré, organisé et mindfully ! " 

19/04/2016

L'activité physique est associée à l'attention des capacités chez les adolescents.

OBJECTIF: Pour évaluer les relations entre l'activité physique, mesurée objectivement, et de la capacité d'attention chez les adolescents européens.

L'étude a inclus 273 adolescents, âgés de 12.5-17.5 ans, qui ont participé au mode de vie sain en Europe par la nutrition dans l'étude de l'adolescence. Les participants portaient un accéléromètre uniaxial pendant 7 jours pour mesurer l'activité physique. 

 CONCLUSION:

Ces résultats suggèrent que la promotion Activité Physique Modérée Vigorous (APMV) peut  avoir un effet bénéfique sur la capacité d'attention, une composante importante de la cognition, chez les adolescents.

Source : Vanhelst J et coll. (2016) Physical activity is associated with attention capacity in adolescents. J Pediatr 168:126-31 Lire l'article en entier : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26480921

 

10/04/2016

Témoignage d'avril 2016

Voici un petit compte rendu d'une maman : 

"Bonjour,

Nous revenons du cabinet du neuropédiatre. Elle nous a rendu le résultat du bilan neuro-psychologique. Elle confirme qu'Alexis a un tda/h (trouble de l'attention avec petite hyperactivité). Il a des difficultés dans l'attention visuelle soutenue et un trouble visio-spacial.  Il a du mal à planifier son travail, part trop vite et ne réfléchit pas avant d'agir. D'où les fautes d'étourderies et l'impulsivité. Parmi les points forts, il ressort qu' il a un très bon niveau méthaphonologique de lecture et d'orthographe (il a atteint le maximum de points). Il est dans la moyenne dans les épreuves de calcul et le traitement des nombres. Globalement, il a eu de très bons résultats au bilan sauf pour les tests avec attention soutenue.

Elle nous a dit qu'un traitement médicamenteux n'était pas nécessaire. Elle préconise une rééducation orthoptique neurovisuelle et un suivi psychologique en thérapie cognitivo-comportementale.

Cela nous convient très bien. De plus il continue à prendre matin et soir son traitement à base de micronutrition. Je n'ai pas osé lui dire que nous avons pris une adhésion chz vous. 

Sinon je pense qu'avec tout ça, il sera mieux dans sa peau et avec l'entourage. Nous sommes très heureux de ces portes qui s'ouvrent à nous et qui pourront l'aider, car nous nous sommes souvent senti seuls avec ce problème que nous n'arrivions pas à résoudre.

A très bientôt, Mme Bertin ""

Nb de l'association Remedya:  Nom et prénom ont été changés et nous n'indiquons pas la ville d'habitation ni le nom du médecin.

06/04/2016

Newsletter d'avril 2016

Bonjour, 

Pour joindre l'association :

- mieux vaut se connecter sur notre site par un ordinateur. Notre formulaire de contact est à votre disposition dans une colonne car c'est une donnée statique.

- Votre moteur de recherche pourra le cas échéant vous indiquer notre adresse postale. N'oubliez pas de joindre une enveloppe suffisamment timbrée à votre adresse.

- Ensuite il y a des articles avec la mention "nous écrire"par l'intermédiaire desquels vous pouvez laisser un message (et vos coordonnées pour la réponse).

Sinon, certains retrouvent sur le net notre numéro de téléphone. Il s'agit de laisser un message. En effet, nous ne répondons jamais en direct car cela est d'abord trop chronophage pour nous (on limite sa demande dans la forme écrite) et ensuite car l'hyperactivité et le trouble envahissant du développement ont été suffisamment présents dans notre famille pour l'écarter autant que faire se peut de notre quotidien.

Nous attendons la réponse du protocole d'une ville de la métropole de Montpellier pour le prêt d'une salle pour une réunion grand public que nous espérons proposer en juin (sinon en septembre). Enfin, nous avons rencontré une élue afin de  lui demander un créneau horaire afin de proposer des groupes de parole aux parents (vendredi soir ou dimanche près midi à Montpellier). Nous ne participons sinon plus à la journée des associations de la ville car trop peu de monde vient nous voir. 

Notre démarche est bénévole. Certaines personnes de l'équipe sont parties, découragées par le manque de retour d'information des familles. Nous avons de plus dû faire face à des départs en retraite de certains de nos soignants et d'autres ne prennent plus de nouveaux patients. Notre association n'est plus en pause mais le plus clair de son temps est consacré à trouver des spécialistes à même de s'occuper des enfants/jeunes des adhérents. 

Si vous avez cherché à nous joindre sur notre 06, VERIFIEZ , que notre réponse n'est pas partie en Spam (indésirables).

Bien à vous

L'admin

12:29 Publié dans association, santé | Tags : newsletter | Commentaires (0)

03/04/2016

Ce n'est jamais facile d'aider

Bonjour,

Notre association s'est approchée des familles aidées ces derniers temps. En règle générale les cas sont moins problématiques. 

Sinon il y a plusieurs parents qui sont dépités:

- soit le médecin conseillé ne prend plus de nouveaux patients (mais nous ne l'apprenons que maintenant alors que nous avons une solution de rechange qui n'est pas encore saturée).

- soit le médecin ne propose plus de micronutrition 

- soit il est certes micronutritionniste mais ne s'est jamais penché sur le TDA avec et ans H ou les troubles "DYS"

- soit l'autre parent n'a rien voulu entendre sur notre piste "Bis". C'est d'autant plus dommageable qu'une prise en charge complémentaire à la prise de méthylphénidate est envisageable.

- soit les deux parents n'ont rien voulu entendre. C'est surtout le cas lorsque c'est la belle-mère qui a voulu aider. Il y a aussi des personnes extérieures qui croyant bien faire se sont fait envoyer balader...

L'association est en train de rechercher d'autres spécialistes à même d'aider nos enfants/nos jeunes. Cela nous accapare beaucoup de temps. Ainsi nous n'aidons que les personnes qui s'engagent financièrement à nos côtés soit en adhérant (35€/an- 15€ pour les réadhésions) ou en nous commandant un petit livre (15€). Pour nous écrire

Bien à vous

L'admin