Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2017

Un bien beau début !

Bonjour

Je reçois tout juste un écrit de Clémentine qui me fait très plaisir. Voici l'évolution de son enfant afin que vous constatiez avant/après.

Marie Courtois Association Remedya 

Nb (*) tdah = Trouble Déficitaire d'Attention avec Hyperactivité. 

" Clém a écrit le 2 avril 2017 à 23h02 

Bonjour,

Ma fille de 6 ans est en CP. Sa scolarité et la vie familiale sont plus que difficiles. 3 années de maternelle où elle a été stigmatisée, laissée à l' écart car difficile, turbulente, impulsive, ne rentrant pas dans les apprentissages. Elle est suivie au CMP en psychomotricité et vient de démarrer un suivi orthophonique en libéral. Son CP se passe difficilement avec une Assistante de Vie Scolaire qu'elle rejette. Ses acquis ne sont pas ceux attendus mais on nous propose de la faire passer en classe supérieure car elle progresse doucement selon la maItresse. Elle ne mange que très peu et surtout sucré. Elle est fatiguée et a souvent des coups de pompe liés à son alimentation. On a décidé d'aller voir le généraliste pour lui faire faire un bilan non sans mal car le médecin ne voulait rien prescrire. Les résultats sont clairement bas d'après moi mais je ne suis pas médecin. J'ai décidé d'essayer la micronutrition car même si elle n'a pas de diagnostic tdah (*) ce jour elle a pour moi beaucoup de signes qui s' en rapprochent et hors de question de la mettre sous traitement médicamenteux " lourd". Je ne sais pas vers qui me tourner pour trouver un médecin qui pourrait nous aider car le bilan fait n'est pas complet. Je ne veux pas prendre de risques avec la santé de ma fille même si je suis fatiguée , que notre quotidien est très perturbé et que je suis à bout de ne pas savoir ce qu'elle a exactement et comment je pourrai l'aider. Je préfère attendre de voir un spécialiste avant de commencer. Pourriez-vous svp m'aider et me conseiller notamment pour la supplémentation en mg? J'habite dans les Yvelines (78). Merci d'avance pour votre aide. Bravo pour votre site qui donne espoir. ..... Clémentine. " 

Mercredi 10 Mai 2017 

«  »Comme convenu, je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles. 

Nous avons commencé à donner à XXXX un complément nutritionnel en avril. Nous avons eu l' impression qu' elle parlait mieux, utilisait plus de vocabulaire et surtout qu elle était beaucoup moins fatiguée le soir en rentrant de l école à 18h. Elle est plus posée mais toujours dans l'opposition par moment, et surtout elle nous parle de façon agressive alors qu on ne comprend pas vraiment ce qui la met dans cet état. On a continué environ 3 semaines, et comme on avait l impression que c était revenu comme avant, j ai repris votre message. Je n avais pas bien lu et je n avais fait pas fait attention qu il fallait donner quelque chose en plus du magnesium. Elle a commencé à le prendre samedi dernier et elle en a eu tous les jours depuis, soit 4 jours de suite. On dirait qu il y a une vrai différence. Elle est plus facile, plus épanouie, joue même avec son frère. Elle s est mise spontanément à faire ses devoirs le 8 mai, a fini un coloriage qu elle avait laissé traîné, et est plus posée quand on raconte des histoires, pas de pipi au lit le samedi et dimanche soir, etc.... C est peut être trop tôt pour voir une différence, néanmoins, c est quand même étonnant d un point de vue chronologique. Pourvu que ça dure ! Merci pour ces conseils précieux.

On a eu les résultats du bilan orthophonique, ce n est pas glorieux, elle a réellement des difficultés, notamment d attention, et visio spatiaux. ......Vous pouvez publier ce témoignage si vous le souhaitez. Clémentine." 

 

04/05/2017

Témoignage d'une maman médecin

Chers lecteurs,

Je vous ai copié/collé un message reçu tout récemment. Je savais par une amie qu'une maman docteur de profession avait réussi à grandement améliorer l'hyperactivité et le déficit d'attention de son enfant, mais elle n'avait pas voulu me dire son nom. C'est ce praticien qui vient de trouver les coordonnées de notre association. Mais elle n'a pas de cabinet pour prendre en charge des patients. Je lui fais suivre tout plein d'informations à destination de ses confrères. De mon côté, je connais un service pédiatrique très ouvert à la micronutrition, alors si vous avez des témoignages afin de faire bouger les lignes, n'hésitez pas à nous en faire part (à cette fin, cliquer par exemple sur le mot commentaire ci dessous et n'omettez pas votre adresse mail). 

Bonne lecture

Marie Courtois Association Remedya 

"" Bonjour,

Ma fille a un TDAH et a été très bien améliorée par un complément nutritionnel. Elle a 9 ans et elle en prend depuis 18 mois. 

Elle est dysgraphique et je cherche une orthophoniste Padovan. Je me suis retrouvée sur le site de votre association en cherchant, mais sans trouver d'allusion à cette méthode.

Par ailleurs, je suis médecin et sachez que je cherche à faire connaitre le magnésium au niveau des pédo-psychiatres de l'hôpital de mon secteur. Je ne désespère pas de les convaincre. La micro-nutrition va être prise en compte dans les années qui suivent."

 

 

28/01/2017

Un écrit d'une maman adhérente

Bonjour,

Nous venons de recevoir un témoignage d'une maman adhérente ( Sa fille a 12 ans maintenant). Nous en avons fait des copiés/collés sachant que les adhérents ont accès via le blog privé aux coordonnées complètes, détails...

Bonne lecture à tous

Marie Association Remedya

""Juste pour vous tenir au courant de ce que j'ai entrepris pour Clara suite aux coordonnées des professionnels que vous m'avez communiquées:

 J'en ai consulté deux : le naturopathe qui propose des consultations à distance et nous sommes allées voir un médecin à Marseille, (l'autre praticien indiqué ne prend plus de nouveaux patients.)

 Deux approches complètement différentes : 

Le naturopathe : D'abord un questionnaire sur l'enfant (caractère, sommeil etc...) puis après étude mise en place de compléments alimentaires + conseils en nutrition assez poussés (composition petit déjeuner, déjeuner, gouter, diner...) + marques et produits alimentaires conseillés + prise de sang conseillée à faire prescrire par son médecin etc... Tout cela dans un échange de plusieurs mails.

J'avais commencé le traitement et les conseils mais j'ai voulu quand même consulter le médecin marseillais :  

Première consultation : Après un entretien, on a commencé un traitement pour les angoisses et le sommeil pour commencer (préparation à faire faire en pharmacie) + petite manipulation (massage spécial)  avec prescription d'une analyse de sang spécifique (130 € non remboursé) + phytothérapie et compléments alimentaires.

A partir de ces résultats : prescription d'un autre traitement (toujours homéopathique et phyto sous forme de préparations) pour rééquilibrer (d'aprés les résultats de l'analyse). Clara est en plein dans ce traitement en ce moment et je vois une amélioration en particulier pour ses angoisses et le contrôle de ses émotions pour le moment.

Un plus : ce docteur est très gentil et sympathique.

Dans l'ensemble le traitement est coûteux  car non remboursé bien sûr mais la santé n'a pas de prix pour moi, par contre les consultations sont remboursées car il est médecin;

Je dois  reprendre rdv avec lui pour faire un point.

D'autre part, Clara a commencé des séances de Neurofeedback. J'ai trouvé une praticienne sur mon secteur très compétente.

 En fait avec des exercices style jeux vidéo, le cerveau découvre par lui même comment être plus performant. Attention, il existe plusieurs sortes de Neurofeedback mais un seul marche vraiment. J'ai vu plusieurs reportages sur des enfants très atteints par le TDAH et après ces séances de NFB, ce n'était plus les mêmes. Pour l'enfant, ce n'est pas contraignant, Clara y va volontiers car c'est assez ludique bien que ça demande un certain effort, la séance ne dure d'ailleurs que 30 mn.

 Voilà, j'espère que ces renseignements vous seront utiles et je vous tiendrai au courant de la suite...

Cordialement La maman de Clara ""

27/10/2016

Victor l'inventeur

Voici une heureuse initiative pour lutter contre la dyslexie !! Les premiers titres de la collection "Colibri", destinée aux enfants atteints de troubles dys, arrivent en librairie dès octobre 2016. Une bibliothèque dédiée qui propose une entrée en douceur dans la lecture, pour partager le plaisir de lire.
Une équipe d'universitaires, spécialistes des sciences du langage, a élaboré une charte d'écriture spécifique afin de s'adapter au mieux aux jeunes lecteurs atteints de troubles dys (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie…). Celle-ci prend en compte les dernières découvertes scientifiques dans ce domaine. Les écrivains ont donc respecté certaines conditions : mots courts, phrases simples. Quatre niveaux (qui compteront bientôt six titres chacun), permettent une approche de la lecture en toute sérénité et aident l'enfant dys à se familiariser progressivement avec l'ensemble des graphèmes (écrits) et phonèmes (sons) de la langue française.

Présentation de l'éditeur Victor est un grand rêveur. Du matin au soir, il invente de drôles de machines. Vous voulez faire disparaître le malheur ou rendre une jolie jeune fille amoureuse de vous ? Faites appel à lui ! La collection Colibri permet aux enfants DYS de 8/10 ans de lire facilement des textes et de leur faire découvrir le plaisir de la lecture autonome. Dans chaque volume, une histoire illustrée ainsi qu'un dossier complet pour faciliter la lecture et vérifier la compréhension du texte. .

25/09/2016

Témoignage qui nous vient de Belgique

 Vous trouverez ci-dessous le quasi copié /collé d'un témoignage d'une maman d'un enfant belge de 6 ans, sachant que les adhérents ont une version complète de celui-ci. Bien à vous Marie Association Remedya

""Bonjour Marie

Pour Macéo, j ai commencé des compléments alimentaires a la mi août:

1,5  gélule du complément pour améliorer sa concentration au réveil à jeun

2 gélules de ..... dans une compote a 16h

1 mesure de magnésium dernière génération après le souper

Et 2 gélules d 'omega 3

............

Je n'ai pas encore de retour de l instit ni d évaluations, juste qu il est content d aller a l école 1 ère primaire, que selon lui son comportement est bon. Ils ont chacun une échelle du comportement qui va du vert au rouge et il me dit que depuis le 1 er septembre il est dans le vert. Il ne râle pas pour faire ses devoirs. Juste plus difficile le soir, certainement fatigué ...

Il aura un bulletin mi novembre avec entretien avec l instit, je te ferai un vrai temoignage.

Encore un tout grand merci pour ton dévouement si précieux!! Virginie""

17/09/2016

Un témoignage épilepsie

"Bonjour,

Pour nous l'épilepsie nous est tombée dessus en mars dernier. Seulement, cela faisait un an en fait que notre fils de 4 ans faisait des crises mais les médecins m'avaient dit que le problème venait de chez moi et que j'étais trop fusionnelle. Résultat en rentrant en métropole, mon fils faisait environ 5 à 6 crises par jour. Depuis il a été mis sous traitement, traditionnel (200mg matin et soir, et l... 20 mg le matin, et 10 mg le soir). Le premier ne me dérange pas trop mais le deuxième a vraiment des effets secondaires sur mon fils (crises de colère, de panique, hallucinations). Les médecins n'arrivent pas à trouver d'où proviennent ses crises. Ils nous ont fait arrêter le traitement un jour pour lui faire un EEG, résultat 2jours après il a fait 8 crises en moins de 12h. Son cerveau a ramassé, et il a beaucoup régressé.

Je ne suis qu'une débutante en la matière, mais j'ai découvert qu'il y a plusieurs sortes d'épilepsie. Ainsi pour mon fils, il s'agit d'épilepsie clonique, sans convulsions mais avec mouvements violents et incontrôlés de la tête et des bras. Depuis la mise en place du traitement, ces sortes de crises ont disparu en partie, mais il semble qu'il y ait des court-circuits dans son cerveau qui font qu'il répète des phrases ou des mots en boucle. Il est en retard d'un point de vue mental, ce qui fait qu'un médecin m'avait lancé en regardant mon fils, qu'il était autiste. Sans aller plus loin, j'ai pris ce diagnostic dans la figure avec tout ce que cela peut impliquer moralement. Nous avons donc été orientés vers une psychiatre de notre ville qui elle a démenti le diagnostic, et nous a envoyé direct aux urgences quand elle a vu une crise. D'où ensuite les examens qui ont révélé l'épilepsie. Notre fils a un retard mental du à ses crises qui n'ont pas été traitées pendant un an faute d'écoute sérieuse des médecins. Nous avons réussi à obtenir une AVS pour l'école, mais c'est difficile à vivre quand les moqueries se font ou quand on entend la maîtresse dire, 'je lui fait rien faire car il ne sait rien faire". Donc en plus de l'épilepsie, nous devons gérer le retard et les troubles du comportement. Je ne compte plus les EEg pratiqués, avec aucune réponse au bout, et à chaque fois, L********** en ressort un peu plus traumatisé. Ce n'est pas facile à vivre, mais nous nous battons chaque jour et heureusement nous avons une psychiatre qui fait beaucoup pour L***********.

De mon côté pour L***********, nous avons aussi suite à la lecture du livre "la solution magnésium" du Dr Mousain Bosc fait des recherches sur internet. Suite à notre adhésion à l'association Remedya le médecin homéopathe nous a prescrit un traitement au magnésium à la fin du printemps 2016 (car il a fallu attendre 2 mois pour avoir Rendez-vous). Il a fait de gros progrès grâce à cela. Je vous conseille pour les enfants qui ont des troubles du comportement de croiser les informations avec votre moteur de recherche favori. Nous avons pu constater grâce aux examens sanguins spécifiques, qu'il était en grosse carence de magnésium.

"

Bonjour Marie,

 

Comment allez-vous? J'ai vu que vous étiez toujours aussi active.

L**** va mieux, il n'a pas fait de crises depuis l'été, et du coup, il progresse de jour en jour. Il ne va pas passer en Cp mais reste en grande section. Il a fait d'énormes progrès en parole, et il joue beaucoup plus avec les autres. Il est inscrit à la natation et maintenant il arrive à traverser la piscine sans ceinture ni brassard, ce qui est une grande victoire pour lui et ce dont il est très fier. Il accuse toujours un retard par rapport aux enfants de son âge mais il progresse à son rythme et pour nous c'est le plus important. Il sait toutes ses lettres, et ses chiffres, son plus gros problème réside dans l'écriture. Il va commencer les séances d'orthophonie, en septembre et nous avons décidé d'arrêter les séances de psychomotricité que nous trouvions peu efficaces avec lui. Nous avons toujours des problèmes pour le coucher, mais la pédopsychiatre trouve également qu'il a beaucoup évolué et qu'il recommence son développement là où il l'avait arrêté.

Voilà pour les nouvelles, pour vous j'espère que cela va bien aussi. Vous pouvez citer mon témoignage si cela peut aider ou encourager des familles, il n'y a pas de souci.

Je vous souhaite bonne continuation.

A bientôt! ""

Concernant les témoignages, notre association change ville et prénom ou ne les indique pas. Nous ne citons jamais les noms de famille.

11/09/2016

Newsletter de septembre 2016

Bonjour à tous,

Tout d'abord, pour ceux qui nous suivent, nous n’avons finalement pas fait la réunion grand public, sa date (vendredi 9 septembre au soir) étant peu porteuse de public.  

Dans les lignes qui suivent nous allons évoquer le nouveau complément nutritionnel (nous gardons son nom pour nos soutiens car il a déjà été en rupture de stock), certains objets de notre association et en final une perspective que nous espérons voir se concrétiser bientôt!   

Certaines familles ont testé cet été le nouveau complément alimentaire spécial hyperactivité/épilepsie. Comme il n'y avait pas d'école/ de cours,  les retours que nous avons concernent surtout son prix. La plupart des familles qui nous en ont parlé sont en effet passé d'un magnésium deuxième génération à un produit de dernière génération. Les premiers si ils sont d'un moindre coût n'ont pas la même assimilation intestinale. De plus, il n'est pas acidifiant, il est sans lactose, sans gluten et sans Ogm. 

Pour nous par contre, le prix nous choque moins car pendant des années nous avons fait faire à nos frais une préparation magistrale dans une pharmacie spécialisée afin de la coupler au magnésium. Cela a permis aussi de tester depuis 2006, un très grand nombre de ce produit à base de ce minéral (marin, homéo, à libération prolongée, à base de plusieurs sels de MG (*)etc ....  ). Jusque là trois grandes familles de magnésium existaient. La première génération se composait de sels inorganiques – chlorure, sulfate, oxyde de magnésium – et possédait des effets très laxatifs. Le magnésium marin, qui est un chlorure, peut ne pas être recommandé à tous : il contient du sodium et possède aussi un effet laxatif. La deuxième génération à base de lactate, pidolate ou aspartate est mieux absorbée par l’organisme. La troisième génération conçue avec du magnésium liposoluble (glycérophosphate de magnésium) n’a aucun effet laxatif. Ces magnésiums sont quelques fois associés à un acide aminé et/ou des vitamines. Nous trouvons ainsi que ce produit de dernière génération de MG est nettement au-dessus des autres.  Concernant son tarif, les adhérents peuvent demander un code de réduction, ensuite il y a possibilité d'achat par plusieurs unités ce qui dispense souvent aussi des frais d'envoi. 

Sinon, c’est aussi l’objet de notre association, faire en sorte autant que faire se peut qu'il n'y ait pas de médecine à deux vitesses. Ainsi nous avons été informés qu'un médecin micro-nutritionniste demandait 300€ (trois cents). L'autre écueil sinon est que depuis la création de notre association (en 2009), un grand nombre de nos médecins correspondants sont soit partis à la retraite ou bien n'acceptent plus de nouveaux patients ou ont plusieurs mois d'attente. Ainsi, une de nos premières questions aux familles qui nous soutiennent financièrement est de savoir si un médecin dans leur secteur d'habitation est ouvert à une telle prise en charge. Au départ, nous nous contentions de diriger les familles vers la nutrithérapie mais souvent les praticiens s'étaient formés pour pratiquer la médecine anti-âge ou esthétique. Là, notre association a affiné son approche mais il reste que nous avons peu de spécialistes vers qui orienter les familles. Nous gardons donc leurs coordonnées aux adhérents.  En effet, en 2008, le nom d'1 pédiatre a été diffusé dans la presse. Son secrétariat a été submergé de demandes de rdvs. Il a été obligé de refuser toute nouvelle patientèle. 

Notre association, Remedya souhaite recueillir des témoignages pour que des services hospitaliers lancent une étude scientifique sur les bienfaits du magnésium. Il y a d’ailleurs une pédopsychiatre française qui a testé ses effets sur sa fille. Vu les résultats elle s’est rapprochée d’une bénévole de notre association. Elle tente maintenant de convaincre ses collègues et son chef de service de lancer une étude sur le sujet. 

 Je vous souhaite un bon mois de septembre ! 

Marie - Association Remedya

(*) MG = Magnésium

Nb, les commentaires sont ouverts, il suffit de cliquer sur ce mot ci-dessous. 

05/09/2016

De l'utilité d'une association

Bonjour,

C'est la rentrée pour notre association aussi. Je vais par ce petit billet vous donner un exemple d'une de nos initiatives. En plus du soutien à nos adhérents, nous avons mis en place une petite chaîne afin de faire connaître le nouveau magnésium spécial TDAH/épilepsie. Ainsi Remedya a acheté un premier flacon à sa sortie en mai qu'il a offert à sa bénévole la plus active. Celle-ci contente de son efficacité s'en est procuré un pour l'offrir à son médecin traitant qui l'avait mis sur la piste du magnésium en 2011 car un de ses enfants passait un examen.

Ensuite nous avons demandé à nos membres si ils pensaient avoir dans leur entourage un médecin ouvert à cette approche de prise en charge de l'hyperactivité et/ou du déficit d'attention et/ou de l'épilepsie par un complément alimentaire. Nous avons collecté quelques coordonnées. Des médecins des régions Bretagne, Occitanie et Provence ont reçu de la part du laboratoire fabricant de la documentation sur ce sujet et même quelques fois un échantillon du produit. L'association a fait plusieurs courriers postaux en France avec l'information sur le produit à une neurologue, un pédopsychiatre, à un psychiatre , à un pédiatre, à un homéopathe et à des médecins généralistes.  

Une maman aussi partage son flacon en plusieurs afin que d'autres familles d'enfants hyper ou dys teste ce nouveau produit. 

A savoir !!!! Nous n'indiquons pas sciemment son nom car il a été en rupture de stock. Si des médecins se mettent à le prescrire (au lien d'achats en auto-médication) gageons qu'il sera fabriqué à plus grande échelle. Pour l'instant seules les personnes qui s'engagent financièrement à nos côtés ont la primeur de l'information. 

Bonne reprise à tous et à toutes

Marie L'admin 

 

04/09/2016

Eté 2016, témoignage de l’ouest de la France.

Bonjour à tous,

Notre association a reçu des nouvelles d'une famille adhérente depuis fin avril originaire de l’ouest de la France. Nous vous faisons partager l’évolution de ce jeune garçon du mois d'avril 2016 à ce mois de septembre. 

Bonne lecture

Marie - Association Remedya. 

Le 08 avril 2016 à 10:56, L <l.l@wanadoo.fr> a écrit :

Bonjour, Je me rapproche de votre association suite à des recherches internet. Mon fils de 7 ans est en CP. Il va y avoir un bilan médical début mai. C’est suite à la pression importante de la part de l’école.  Il présente un retard dans les apprentissages avec des mouvements de ses mains et de ses doigts liés au stress.  Notre famille est épuisée.

Le 9 mai 2016 , l.l@wanadoo.fr> a écrit :  Résultats du bilan réalisé à l’hôpital trouble de l’attention, grande fatigabilité. 

 Le 13 mai 2016 à 22:36, l.l@wanadoo.fr> a écrit :

 …. beaucoup de tension lié à la pression de l’école et donc Grégoire le ressent et le couple se fatigue avec une histoire de vie pesante: 

La grossesse a été éprouvante, avec beaucoup de stress car nous avons perdu un premier enfant 1 an avant. Grégoire est au courant qu'il a eu 1 frère. il a une petite soeur de 4 ans et demi, qui va bien, pas de problème à l'école, et un fort tempérament ! 

Grégoire présente 1 immaturité importante, anxiété++, petite voix, petite corpulence: très fin (20kg)

Il n’est pas du tout sucré, il est plus salé, alimentation équilibrée, avec fruits, légumes. Il est plus viande que  poisson, pain le matin

Il n'est pas scolaire Il est très fatigable, dort rapidement. Il fait du poney le samedi matin, il n'est pas sportif, plutôt intérieur et dur à bouger, mais on va se balader, il aime l'escalade  

Moi je suis de nature très anxieuse mais je le gère. Nous sommes un couple avec ses hauts, ses bas  mais présents tous les 2 avec un entourage familial et amical. 

D’autre part nous connaissons bien les compléments alimentaires car nous avons essayé seuls en commandant dans des laboratoires  …  (budget important) mais…pas d'amélioration au niveau de la concentration. 

Il est à sa 8ième séance de neurofeedback et nous en sommes ravi car effet positif depuis avec amélioration langage et plus mature

Pour le moment nous n'avons pas donné suite à la proposition du traitement par méthylphénidate

Je suis en contact régulier avec un magasin de produits naturels. 

 ——-

 Le 04 septembre 2016 à 15:32, L <l.l@wanadoo.fr> a écrit :

 Cet mail pour vous donner des nouvelles concernant le rentrée scolaire, qui c’est bien passé, Grégoire  est passé en ce1

Il semble plus apaisé avec l’ensemble des compléments…nous sommes en relation avec le spécialiste que vous nous avez conseillé. Il est très aidant

Nous avons fait une partie des bilans demandés (ceux que notre laboratoire d’analyse médicale peut faire en payant….) car aucun médecin de notre secteur ne veut nous les prescrire…

On vient de recevoir, hier, le colis pour tester les neuromédiateurs que nous comptons faire dans les prochaines semaines

Nous sommes plus sereins pour cette rentrée scolaire

Je fais beaucoup de pub sur le style de traitement que prend Grégoire. Nous sommes nombreux dans le secteur ayant des besoins pour nos enfants en difficulté scolaire, dys… mais nous sommes dépourvus de professionnels qui adhèrent à ceci,  et donc, je partage le magnésium dernière génération…mais de ce fait ça part vite….nous ne désespérons pas de trouver un médecin qui soit vraiment ouvert….mais quand?  j’espère le plus vite possible…

Pas de problème pour partager nos échanges, nous sommes vraiment heureux que cela puisse être fait....

 Merci à vous pour tous vos conseils et votre partage, nous nous sentons moins seuls

 

 

30/08/2016

Newsletter septembre 2016

Bonjour,

Les lecteurs assidus de notre site n'auront pas manqué d'y lire une proposition de rencontre. Mais la salle proposée n'était à notre disposition qu'un soir de la semaine de la rentrée. Celle ci étant la période la plus chargée de l'année pour les familles, notre proposition a trouvé peu d'adhésion. Donc nous annulons cette rencontre.

Par contre nous attendons la réponse d'une mairie afin de disposer du prêt d’une salle destinée à proposer une fois par mois des rencontres aux parents. 

Sachez que le nouveau magnésium trouve un bon accueil au point d'avoir été en rupture de stock. C'est notamment une des raisons pour laquelle nous réservons son nom à ceux qui nous soutiennent financièrement. Il a été aussi réédité avec un goût plus agréable.  Nous attendons la sortie d'un nouveau complément nutritionnel à visée troubles cognitifs. Nous espérons vous en apprendre plus tout bientôt. 

Notre association continue d'aider parents d'enfants scolarisés hyperactifs, en déficit d'attention, "dys", épileptiques et avec des troubles de développement ceci depuis 2009. Nous avons des adhérents partout dans l'hexagone, en Belgique et au Luxembourg.  La plus grande fierté de Remedya est d'avoir permis à trois jeunes autistes de sortir de leur état. Alors peut-être est-ce dû en plus de nos conseils au fait qu'ils étaient intellectuellement précoces?. En tous les cas qui peut le plus, peut le moins, donc n'hésitez pas à nous rejoindre en devenant membre de notre association.  

Bonne rentrée à tous et à toutes !

Marie - Association Remedya

06/08/2016

Ecrit d'une maman pour son fils Tdah

Bonjour

Voici ci-dessous le copié/collé d'un écrit d'une maman d'enfant Hyperactif et en déficit d'attention. Nous le prenons en charge et nous espérons pouvoir vous donner de ses nouvelles d'ici trois mois (si consentement des parents. 

Marie Association Remedya 

"Lorsqu'il était petit, disons entre 2 et 5 ans, il faisait beaucoup de crises violentes (pleurs, cris, frapper, lancer des objets etc.) et nous ne comprenions pas trop pourquoi puisque nous sommes relativement des parents calmes et il n'y a aucune violence dans notre foyer.

Il a parlé sur le tard et avait beaucoup de mal à s'exprimer verbalement. Nous avions pourtant une bonne communication entre nous dans la famille et nous favorisons le dialogue, l'encourageant à s'exprimer avec des mots plutôt que des pleurs. Nous voyons bien maintenant que c'est parce qu'il avait du mal à s'exprimer qu'il prenait la voie facile des cris pour se faire comprendre.

Lorsqu'il était en garderie, il faisait mal aux autres enfants... c'était très difficile à gérer car nous n'avions pas idée d'où cela lui venait. 
Pour la suite, l'entrée scolaire s'est relativement bien passée sauf qu'en CP première année, où il doit rester assis toute la journée contrairement à la maternelle où c'est le jeu qui prime, il n'était pas du tout intéressé à cette nouvelle façon de faire. Les débuts d'apprentissage de lecture ont été plutôt pénibles. Mais aucun de ses professeurs n'ont sonné l'alarme car il a finalement appris à lire et à écrire comme tous les autres... mais de peine et misère et avec beaucoup de pleurs.

C'est seulement en CM1 que l'alarme a été sonnée car il a 1 prof très compétente et sévère mais qui a aussi été TDA dans son enfance et qui est dyslexique... elle connaît les symptômes.

Je crois que les symptômes les plus évidents dans son cas sont l'impulsivité et l'impossibilité de demeurer assis longtemps sur une chaise et la facilité à se laisser distraire, sans compter la mémoire court-terme. Il est très peu sûr de lui.  

Je me suis aussi longtemps culpabilisé comme mère car lorsque j'étais enceinte de lui - quoiqu'il a été désiré vivement - je suis tombée, après beaucoup d'épreuves, dans une grosse dépression. 

Mais à travers tout cela, il est un charmant garçon avec un coeur immense. Je crois que ces enfants sont des boules de feu qui ne demandent qu'à être aimés tels qu'ils sont... Il demande aussi beaucoup d'affection maternelle et paternelle... c'est un puits sans fond. Il a toujours besoin d'être rassuré et reconnu. Si son entourage, ses professeurs et amis l'aimaient autant que nous l'aimons, je sais qu'il pourrait passer au travers n'importe quoi... ce n'est pas facile pour tout le monde d'aimer ces enfants sans condition. Aussi, contrairement à nous, ils en ont 20 ou 25 à s'occuper tandis que nous en avons deux à aimer. Mme Baguin "

01/08/2016

Newsletter d'aout 2016

Chers lecteurs,

Voilà un mois de vacances de passé pour nos enfants (nos jeunes). Il est temps d'envisager la mise en place d'un traitement à base de complément nutritionnel. Il y en a un nouveau "spécial TDAH" qui vient de sortir. Il ne se trouve pas en pharmacie. Il vient d'être en rupture de stock, ainsi nous réservons ses coordonnées à nos adhérents et sympathisants (soit ceux qui s'engagent à nous faire un témoignage). La réédition de ce produit s'accompagne d'une bonne surprise, son goût a été amélioré. Si vous voulez être à la pointe d'une autre prise en charge pour l'hyperactivité et/ou le déficit d'attention, nous ne pouvons que vous inviter à nous rejoindre.  

Nous vous souhaitons un bon mois d'aout ! 

Bonne navigation sur ce site

Marie

Nb le formulaire de contact se trouve dans une colonne (version Pc ou Mac) sinon envoyez nous un commentaire en cliquant sur ce mot ci dessous 

19/06/2016

Demande d'aide du nord de la France

Chers lecteurs, Nous vous prions de trouver ci-dessous le copié/collé du premier échange avec une nouvelle famille.

Bonne navigation sur ce site L'admin de l'association Remedya

""Bonjour, Je m'appelle Said D..., je vous écris de XXX. Je viens de découvrir aujourd'hui votre blog/site. J'ai une fille de 9 ans qui entre en CM1 en septembre. Elle est dans une école extrêmement élitiste. Depuis qu'elle est en CP, les instituteurs me disent qu'elle a des " soucis de concentration". C'est une fille très vive et éveillée mais extrêmement distraite rêveuse (tout comme, je l'étais à son âge...) Elle obtient une moyenne de 73-75% mais dans cette école, c'est un résultat vu comme faible... Ses résultats ne sont pas, selon moi représentatifs de ses capacités. Car, à la maison, je refais les mêmes exercices ou d'autres encore plus compliqués et elle les réussit sans problèmes et sans aide. Je lui ai fait faire toute une batterie de tests neuropsychologiques, mais  3 semaines et 350 euros plus tard, il n'est pas confirmé qu'elle souffre d'un problème d'attention. Un léger manque de confiance en soi et un manque de maturité justifient les "scores" obtenus en classe. D'ailleurs et pour couper court aux insinuations des professeurs, je lui avais fait passer un test de QI qui révèle qu'elle a un QI qui la situe dans la moyenne supérieure... Malgré tout cela, j'ai hésité à lui donner du méthylphénidate  car j'en ai ras-le-bol que ma fille soit dans les derniers de sa classe. Je l'ai évidemment pas fait... Maintenant je lis avec joie qu'un nouveau complément nutritionnel pourrait l'aider à être plus concentrée sans passer par une voie médicamenteuse plus lourde... J'aimerais donc savoir ce que votre association peut nous apporter. Bien à vous, Said D ""

16/06/2016

Demande d'aide

Bonjour, ma fille du 8 ans a été diagnostiquée TDA/h il y a un an.
Depuis elle est sous méthylphénidate, malgré tout elle reste "distraite" et "dans son monde" agissant sans se soucier de ce qu'il peut découler de ses actes parfois dangereux pour elle ou pour les autres. Depuis qu'elle a 5 ans je me bat pour l'aider, nous sommes passés par les pédopsy, orthophoniste, ophtalmo, psychomotricienne.... avant le neurologue, il y a un mieux à l'école mais à la maison le conflit reste permanent puisqu'elle n'est sous traitement que les jours d'école et que celui-ci ne fait effet que pendant le temps scolaire. Néanmoins, elle continue en parallèle une "pseudo- thérapie" dans l'équivalent d'un CMPP, mais qui n'avance à rien puisqu'il n'y a aucun changement. C'est une voisine que vous avez aidé dans le passé qui m'a indiqué que vous aviez des approches compatibles avec la poursuite du traitement à base de méthylphénidate mais que l'amélioration allait être plus lente dans son cas. J'aimerai ainsi profiter de la période estivale puisqu'elle est en pause du premier médicament. Je souhaiterai être aidée. Je vous remercie ainsi de m'indiquer la marche à suivre. 

Cordialement

Mme V.... I..... 

07/06/2016

Lettre d'une adhérente nantaise

Chère Marie, 

Je t'informe d'abord que nous avons déménagé. 

C'est super qu'il existe dorénavant un complément nutritionnel spécial tdah /épilepsie qui convienne bien aux enfants, au moins, ils se sentent beaucoup mieux. C'est pas évident de trouver la bonne formule, souvent, on tâtonne longtemps...

Pour mon fils, il y a visiblement une importante carence en fer, d'après sa dernière prise de sang.

Du coup, le psy sur Nantes, au vu des résultats lui a prescrit du fer pendant 3 mois, pour commencer.

Ensuite, il m'a dit que mon fils était hyperactif, et non psychotique comme le psy de l'hôpital de Jour l'écrivait dans son dossier. Et du coup, il n'a pas besoin de prendre le neuroleptique qui lui ait prescrit depuis 5 ans !  Hallucinant ! 

Ce psy me dit que c'est un problème de formation médicale, et que visiblement, le psy de l'hdj est formé "psychanalyse" et qu'il ne sait pas (comme ses collègues) détecter l'hyperactivité (entre autres). 

Donc, on a commencé à le sevrer de l'ancien médoc, et forcément, il a des jours avec et des jours sans. Il prend conscience de choses qui l'indifféraient avant (sa différence, notamment), par exemple. Et il lui a aussi prescrit de la mélatonine pour améliorer son sommeil, ainsi qu'un traitement de méthylphénidate, pour l'hyperactivité. Ces derniers jours ont été assez corsés, je t'avouerai, car entre le sevrage et ce nouveau médoc, son corps est chamboulé. Il était monté sur 1000 volts ces jours derniers, avec agitation encore importante au moment du coucher, et donc, énormes difficultés à dormir ! Du coup, cernes encore plus grosses sous les yeux, et fatigue... demain, j’appellerai le psy car mon gars me dit que par moment, son coeur bat vite et que ça lui fait mal, ce qui m'inquiète un peu, même si c'est un effet secondaire noté dans la notice.

Tu m'as écrit qu'il y avait un correspondant de l'association qui pouvait donner un complément nutritionnel qui soit compatible avec le méthylphénidate, tu trouveras donc en Pj mon bulletin d'inscription.

Voilà pour les nouvelles récentes !

A bientôt   !

Natacha

 

05/06/2016

Demande d'aide de Rhônes-Alpes

Notre fils a 7 ans, nous habitons les monts du lyonnais. Il a été dépisté TDAH il y a 18 mois après 3 années de galère à l'école maternelle. Il a passé 1 semaine dans un service hospitalier. Depuis il est sous méthylphénidate ritaline. Il a une AVS à l'école, il est suivi par une psychomotricienne, orthophoniste

 Je suis très déçue de mon généraliste à qui j'ai parlé de mes recherches sur internet. Elle en a entendu parler mais me répond que si c'était si révolutionnaire les médecins qui suivent notre fils à l'hôpital nous en aurait parlé. Bref elle m'a quand même prescrit des ampoules de magnésium pour un mois mais juste pour me faire plaisir.  N'ayant pas vu d'effet je vous prie de trouver ci-joint mon bulletin d'adhésion.  

Si vous avez des mamans dans ma région avec qui je pourrais échanger je serai contente d'avoir leurs coordonnées. 

10/04/2016

Témoignage d'avril 2016

Voici un petit compte rendu d'une maman : 

"Bonjour,

Nous revenons du cabinet du neuropédiatre. Elle nous a rendu le résultat du bilan neuro-psychologique. Elle confirme qu'Alexis a un tda/h (trouble de l'attention avec petite hyperactivité). Il a des difficultés dans l'attention visuelle soutenue et un trouble visio-spacial.  Il a du mal à planifier son travail, part trop vite et ne réfléchit pas avant d'agir. D'où les fautes d'étourderies et l'impulsivité. Parmi les points forts, il ressort qu' il a un très bon niveau méthaphonologique de lecture et d'orthographe (il a atteint le maximum de points). Il est dans la moyenne dans les épreuves de calcul et le traitement des nombres. Globalement, il a eu de très bons résultats au bilan sauf pour les tests avec attention soutenue.

Elle nous a dit qu'un traitement médicamenteux n'était pas nécessaire. Elle préconise une rééducation orthoptique neurovisuelle et un suivi psychologique en thérapie cognitivo-comportementale.

Cela nous convient très bien. De plus il continue à prendre matin et soir son traitement à base de micronutrition. Je n'ai pas osé lui dire que nous avons pris une adhésion chz vous. 

Sinon je pense qu'avec tout ça, il sera mieux dans sa peau et avec l'entourage. Nous sommes très heureux de ces portes qui s'ouvrent à nous et qui pourront l'aider, car nous nous sommes souvent senti seuls avec ce problème que nous n'arrivions pas à résoudre.

A très bientôt, Mme Bertin ""

Nb de l'association Remedya:  Nom et prénom ont été changés et nous n'indiquons pas la ville d'habitation ni le nom du médecin.

31/03/2016

Témoignage provenant de l'Est de de la France (mars 2016)

Premier contact 20 février 2016

"Bonjour

Je vous contacte pour mon fils de 7 ans +/- dépisté comme TDAH avec pas mal de problèmes de la concentration en classe, de l'agitation assez constante. Je suis "tombée" par hasard sur votre association. Je souhaiterai démarrer le et vous tiendrai au courant de l'évolution. j'aimerai aussi adhérer a l'association.

Notre enfant est suivi par 1 neuropédiatre qui ne nous a jamais parlé des compléments nutritionnels et par une psychomotricienne/graphothérapeute."

Retour d'information 15 mars 2016  

" Merci, pour les renseignements. Voici je pense maintenant 2 semaines qu’il prend le traitement. Je le trouve un peu plus calme même s’il garde des moments d’agitation extrêmes et de non retenue (verbale, oppositionnelle). La maitresse a le même ressenti mais il a déjà eu des périodes calmes à l’école dans le passé sans aucun traitement.

Retrouvez d'autres témoignages sur : petille.blogs

 

28/01/2016

UP (01/2016) : Tableau d'honneur pour cette maman et ce pédiatre !

Bonjour ou bonsoir,

Connaissez vous l'histoire des trains qui arrivent à l'heure? Non, on n'en parle jamais c'est comme acquis. Pour nous à l'association c'est les histoires sur les bienfaits de la micronutrition qu'on ne voit jamais ou rarement. Les parents tournent bien vite la page. Et puis il y a des "pépites" qu'on aimerait lire plus souvent  

Ainsi, j'ai reçu un courrier manuscrit d'une maman accompagné de son adhésion. Je ne peux résister à vous le faire partager en le tapant au clavier afin de préserver son anonymat.

Bonne lecture 

Marie

Association Remedya

Octobre 2014

Mon fils aîné de 4 ans a eu un développement particulier avec des troubles du comportement. Il est pris en charge par une orthophoniste depuis l'âge de 3 ans (il ne parlait toujours pas) puis par la suite par un pédiatre en parallèle.

A ce jour il n'y a toujours pas de diagnostic de posé. Il a été mentionné TSA, autiste atypique, ...

Dès la première rencontre avec le pédiatre il m'a été conseillé de donner de la micronutrition à mon enfant (je crois que j'ai eu beaucoup de chance) 

Son comportement s'est rapidement amélioré et avec les différentes rééducations ses progrès sont très rapides et surprennent tout le monde. Mon fils devient un enfant comme les " autres ".

J'ai voulu profiter des vacances d'été pour l'arrêter, grave erreur : son comportement est devenu comme avant. 

J'ai redonné le complément nutritionnel du départ et tout est rentré dans l'ordre ... 

J'ai fait des recherches sur internet sur ce sujet. J'ai découvert votre blog et votre site internet.

La piste de la nutrithérapie a l'air d'être prise au sérieux par le pédiatre. Mon fils doit prendre une autre forme de complément et je dois faire le point avec lui deux semaines après.

Je suis fortement convaincue du lien entre une carence et l'état de mon fils. 

Un grand merci pour votre association pour faire connaître et reconnaître les bienfaits de la micronutrition.

En restant à votre disposition ..... Madame X ...

Mes commentaires sur le blog en cliquant ici petille.midiblogs.com/suite-au-tableau-d-honneur-publie-sur-le-site-internet

 Concrètement étant une association, nous allons envoyer une copie du courrier (rendu anonyme) de cette maman d'abord à un médecin auteur de plusieurs études en pédiatrie mais également à un service pédiatrique d'un grand hôpital français qui se penche sur la question.

JANVIER 2016 - L'association reçoit ce jour une actualisation du cas de ce jeune enfant 

 

Bonjour,

 Voici des nouvelles récentes sur le développement de mon fils. Il vient tout juste de fêter ces 6 ans. Pour nous toutes ses difficultés sont terminées  depuis plus de 6 mois.

En effet la micronutrition ainsi qu’une nouvelle forme de neurologie ont selon moi permis à toutes les prises en charges (orthophonie, psychomotricienne, ergothérapeute.....) prodiguées d'être beaucoup plus efficaces. La micronutrition a permis de rééquilibrer les dysfonctionnements qui existaient dans son organisme. Les autres thérapies ont permis de corriger toutes les difficultés de développement.

 

 Depuis octobre 2015 nous n'avons plus aucun rendez vous, plus aucune prise en charge, plus d'AVS à l'école. La maitresse de cette année ne voit aucune différence avec les enfants de son âge. Il a tout à fait le niveau scolaire et est très bien intégré dans sa classe. Il se concentre en classe, il n’a plus de problème de sommeil et il est plus facile pour nous de lui donner une éducation également. Il réclame tout le temps d'aller à la cantine et au centre de loisirs pour passer beaucoup de temps avec les copains. Pour un enfant qui avait des troubles relationnels, je trouve ça plutôt génial. Les animateurs du centre de loisirs l'ont beaucoup aidé aussi à changer sa façon d'interagir avec ces pairs.

 

Cela reste un enfant très dynamique qui a besoin d'avoir des journées bien remplies, mais il peut rester des heures à faire des dessins, de la peinture ou des jeux calmes assis à une table, avec des temps où il peut courrir, sauter se défouler. Bref, un enfant comme les autres avec son caractère.

 

Nous continuons toujours une prise en charge micronutrition mais qui évolue avec le temps, il grandit, ses besoins changent. Notre vie de tous les jours a également bien changé, c’est plus apaisé. il est très sensible à la prise de ces compléments alimentaires et de l'équilibre de son alimentation, il sent lui même la différence. Bien sur des extras lui sont autorisés, du coup il sait rester raisonnable (les bonbons par exemple) et n'abuse pas.

 

Pour nous la galère a duré plus de 3 ans et demi mais il y a une fin. Au début ça parait long, les changements ne sont pas forcement immédiats, parfois on ne les voit même pas, les progrès s'enchainent. Quand on fait le bilan on se rend compte finalement que les progrès ont été rapides et importants. Il ne faut pas hésiter à se faire aider, entourer, aller chercher de l'aide de partout, ne pas faire attention au jugement des autres, certains peuvent être méchants, blessants, mais d'autres rencontres peuvent être superbes et bénéfiques. Surtout croire en ses enfants, ils regorgent de surprise!!!

 Merci encore pour l'association Remedya et pour tout les conseils qu'elle a pu m'apporter en plus.

 à bientôt

 

07/01/2016

Comme un poisson dans l'arbre

Résumé "Un poisson ne sait pas grimper aux arbres, mais ça ne veut pas dire qu’il est stupide pour autant.
Allie a un secret inavouable: elle ne sait pas lire. Elle est parvenue à bien le cacher à l’école, mais cela lui pèse de plus en plus. Elle en a assez qu’on la prenne pour une idiote.
Tout change le jour où un nouveau professeur arrive : il s’intéresse à tous ses élèves et essaie de comprendre les difficultés de chacun. Saura-t-il trouver une solution au problème d’Allie ?
« Un roman aussi unique et positif que son héroïne : chacun sa propre forme d’intelligence ! Avoir un problème n’est pas synonyme de stupidité. »
Booklist"

Un roman avec pour thème central la dyslexie, dans une édition dédiée et spécialement étudiée pour ceux qui le sont.... Et la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions !

11/11/2015

Newsletter de novembre 2015

Bonjour
Tout d'abord des chiffres que j'ai copié/collé " EUR 0,42". Ce sont les GAINS TOTAUX du mois d'octobre 2015 rapportés par les liens commerciaux des sites/blogs internet de notre association Remedya.
Pour l'instant on continue car on a encore en tête le film "Mommy" de Xavier Dolan et on espère qu'avec les fêtes de Noël certains d'entre vous passeront des commandes. 
Nous avons contacté la cinquantaine d'adhérents ou sympathisants aidés ces douze derniers mois. Le bilan est très maigre du côté des sympathisants. Nous avons voulu tenter une expérience en ne demandant pas d'adhésion mais des timbres postaux (d'abord quand nous ne voyons pas de réponse nous envoyons des courriers postaux en pensant que nos mails sont partis en indésirables et ensuite cela aide à affranchir les plis que nous envoyons à nos médecins correspondants). Donc nous n'allons pas reconduire cette proposition. Nous sommes en train de tester un moyen d'avoir un rapport gagnant/gagnant (les parents ont des informations qui leur permettent d'éviter l'automédication et l'association des revenus qui lui permettent d'avancer). 
Les témoignages que vous lisez proviennent donc de nos adhérents.
Voici le premier ci dessous
Bonne navigation
Marie
Association Remedya

"On vient de découvrir une allergie aux produits laitiers chez notre fils qui lui provoqueraient des remontées acides importantes. Sinon, pour les dernières nouvelles, nous sommes allés 2 fois voir la neurologue que vous nous avez conseillé. La première était intéressante de part son analyse du "phénomène" mais il n'y a pas eu de changement notable à l'issue. En revanche, à la suite du 2ème rdvs, on a constaté de réels progrès : moins de caprices, plus d'autonomie et un sommeil mieux géré surtout la phase d'endormissement qui était un vrai combat chaque soir! Nous devrions y retourner en janvier 2016.

Parallèlement, nous sommes suivis par une reflexologue, lui comme moi, et en ce qui me concerne, ça me fait un bien fou! Concernant A..., elle lui a fait un massage métamorphique ainsi que de la réflexologie plantaire pour lutter contre ses reflux et les maux d'hiver.

Si on a le malheur d'oublier sa micronutrition plusieurs jours de suite, il est vite pénible!

Voilà les dernières nouvelles d'A ........

 
Retrouvez nous sur notre blog : blog petille 
 
 
 

17/10/2015

Témoignage octobre 2015

Bonjour 

Une maman nous avait contacté en septembre 2012. Nous vous donnons des nouvelles (en italique) mais d'abord le contexte : 

Son fils de 8 ans était descolarisé. Il a été détecté "Intellectuellement  Précoce", TDAH et avec des traits autistiques. Il était aussi hypersensible, émotif, facilement en colère, frustré en cas d'échec. Il bougeait beaucoup et son attention est volatile.

Ses parents ne voulaient pas le méthylphénidate proposé par l'höpital. Ils ont suivi la diète Hafer (sans phosphates, ni additifs) et de l'huile de cameline. Son comportement s'est amélioré. 

L'association à l'époque lui a transmis des coordonnées de médecin, des conseils de lecture.

Voici ce que sa maman a écrit le le 17 octobre 2015 20:46:10 UTC+2  : 

Après que vous m'ayez transmis les coordonnées de ce médecin bénévole, j'ai mis en place un traitement de micronutrition. Mon fils aujourd'hui 11 ans est autiste asperger avec haut potentiel et déficit attention. Depuis nous avons affiné ce qui lui semble adapté. 

Tout d'abord une alimentation sans phosphates ni additifs, de la micronutrition, certaines plantes pour apaiser. Aujourd'hui il a retrouvé un sommeil d'un enfant normal (sans aucun traitement chimique) se couche à 21h30 et je le réveille le matin, aucun reveil nocturne et l'on revient de loin, il est rescolarisé avec avs (excellente moyenne) et beaucoup plus paisible même si il reste certains troubles, il n'a plus de crises comme avant et nous avons pu éviter une lourde médication. 

Cordialement et merci beaucoup car chaque rencontre nous permet d'avancer"

Sachez que nous avons en réponse de ses nouvelles transmis d'autres pistes à cette courageuse maman

29/09/2015

Témoignage d'une maman d'ado

 Bjr 

Voici un écrit d'1 maman. Son garçon a été sous méthylphénidate pendant 5 ans. Nous nous sommes connues sur un forum "tdah"en 2011. Elle a bien voulu tenter la piste de la micronutrition du fait des nombreux effets secondaires du premier traitement qu'il a cessé tout net à cette époque. Il a donc pris des compléments alimentaires de 2011 à ... je vous laisse lire. Sachez qu'il était en seconde dans un lycée sélectif avec beaucoup de pression scolaire. 

NB Ns ne donnons jamais le vrai prénom 

« YYYY" est entré à l'internat et s'y plaît beaucoup. Il bosse bien, a déjà eu de bonnes notes et a été sollicité par la CPE de l'internat pour faire des propositions. Il passe donc tout son temps libre à le faire. Les relations sont moins tendues  avec nous et lui, qui avait arrêté son traitement depuis 2 mois (pas possible de lui faire entendre raison), m'a appelé de l'internat un soir de la semaine dernière en me disant qu'il fallait qu'il le reprenne car il avait à nouveau des tics et qu'un copain interne sous supplémentation en compléments alimentaires également, l'avait dépanné dans la semaine.J'étais ravie que cela vienne de lui et aussi qu'il ait rencontré un jeune dans sa situation"

La maman de YYYYY

13/09/2015

L'épuisement des nutriments d'origine médicamenteuse

Il est arrivé par le passé que je demande à des parents qui m'interrogeaient sur  les problèmes d'apprentissage ou de comportement de leur enfant si un (ou plusieurs) médicament(s) avaient pu être administré à la maman pendant ou juste avant la grossesse. Très peu ont répondu à ma question qui visait en fait à trouver l'origine du déséquilibre et donc d'en trouver une parade.  Ceux qui ont bien voulu se confier ont eux pu faire le lien, être rassurés quant à la supplémentation en compléments alimentaires à administrer.

Vous ne saviez probablement pas que les médicaments pouvaient épuiser les nutriments. Il est essentiel de savoir lequel, comment il se  «marie» avec le nutriment essentiel qu'il épuise, de sorte que vous pourrez réduire ou éliminer les effets indésirables et secondaires inconfortables. 

Un exemple : les antibiotiques (*)- ils "agressent"  la flore intestinale normale , "volent" votre intestin de ces «bonnes bactéries» peuvent s'ensuivre des effets secondaires tels que la diarrhée, des crampes abdominales, l'indigestion et la nausée.... Une façon d'éviter ces effets secondaires est de prendre des probiotiques Les probiotiques protégeront contre l'infection et amélioreront la digestion et la régularité.   

Voyons quelques-uns des autres agresseurs : 

Beaucoup de gens pensent que les femmes qui prennent des médicaments hormonaux substitutifs ou pilules de contrôle des naissances pourraient être privés de vitamines B, fer, sélénium, le magnésium, le zinc et les probiotiques. Une carence à long terme de ces nutriments pourrait causer toutes sortes de problèmes, y compris problème de thyroïde, gain de poids, perte de cheveux,  attaques de panique, trouble de la mémoire, la perte osseuse, des infections fréquentes et la dépression. 

 L'alcool fracasse les niveaux de thiamine et la glutathion, un antioxydant important pour la fonction du foie. Cela conduit à une insuffisance hépatique, une neuropathie et des problèmes psychiatriques. 

D'autres médicaments pour la pression sanguine et certains stéroïdes sont les agresseurs de magnésium. En cas de carence de ce minéral, une personne pourrait devenir irritable, anxieuse, développer une faible capacité d'attention (TDAH), mélancolie, dépression,  attaques de panique et l'hypertension artérielle.   

Un faible taux de magnésium provoque un dysfonctionnement du pancréas (lien avec le diabète ). Depuis l'introduction de nouveaux sels de magnésium, celui ci est moins difficile à absorber, et ne provoque quasiment plus de diarrhées. 

 Un médicament contre le diabète  se trouve être antagoniste de quelques nutriments tels que la CoQ10 et de vitamine B12. Les faibles niveaux de ces nutriments peuvent affecter le cerveau provoquant troubles de la mémoire, de la confusion et la dépression. 

 Il est possible de se sentir mieux, si vous savez ce qu'il faut cibler.  En quelques semaines, parfois des mois, vous commencez à vous sentir mieux. 

Maintenant que vous avez quelques connaissances, à vous de trouver un bon spécialiste en micronutrition!  

Bien à vous

Marie - Association Remedya

 (*) des antibiotiques sont administrés par exemple en cas de fécondation  in vitro

Nb : les commentaires sont ouverts - il suffit de cliquer sur ce mot.

Ps : Billet inspiré par la pharmacienne américaine Suzy Cohen. Elle est auteur notamment de plusieurs ouvrages d'informations médicales alternatives. Celui stipulé ci-dessous (en anglais) recense les médicaments qui épuisent les nutriments essentiels, et leurs effets secondaires. Un incontournable pour toute personne prenant des médicaments et pour les médecins et les praticiens qui les prescrivent.  Merci de ne pas désactiver la publicité, vos achats via nos liens (5% nous sont reversés) sont vos encouragements pour nous aider à continuer ! 

Nb ; voir aussi le site http://www.lecrat.org/article.php3?id_article=742 (lien à copier/coller) 

21/12/2014

Dyslexie : Guide pratique pour les parents et tous ceux qui les accompagnent-Dr Gavin Reid

Gavin Reid, spécialiste de référence sur la dyslexie, a ici pour ambition d'aider concrètement parents et éducateurs à accompagner un enfant dyslexique et lui permettre de réaliser toutes ses potentialités. La dyslexie est sans doute le plus répandu des troubles d'apprentissage mais elle est souvent mal prise en compte, car ses caractéristiques et ses symptômes ne sont pas toujours évidents. Nombreux sont les dyslexiques qui peinent et s'épuisent au travail, mais sont frustrés, car leurs efforts n'aboutissent pas aux résultats que leur intelligence leur permettrait d'obtenir. Aussi l'une des questions fondamentales abordées dans ce guide est la nécessité d'une détection précoce d'un diagnostic permettant d'élaborer un projet d'aide cohérent correspondant aux besoins spécifiques de chaque enfant. Gavin Reid décrit les tests et les procédures de dépistage permettant de repérer dès la maternelle, les enfants présentant un risque de dyslexie. Car toutes les études montrent qu'une fois qu'un enfant entre en échec, il devient extrêmement difficile d'inverser la spirale de sa perte d'estime de soi. De plus si la dyslexie se manifeste le plus souvent par des difficultés d'acquisition de la lecture, de l'écriture et de l'orthographe, elle impacte aussi d'autres fonctions cognitives : mémoire, vitesse de traitement de l'information, gestion du temps, etc.. L'auteur propose de nombreux de dispositifs pédagogiques efficaces pour un enfant avec dyslexie et insiste sur la nécessité de prendre en compte les caractéristiques personnelles de l'enfant. Enfin, il souligne l'absolue nécessité de renforcer l'estime de soi de l'enfant avec dyslexie, car ce dernier ne se réduit pas à ses déficits, mais possède aussi de nombreux points forts sur lesquels s'appuyer pour compenser ses difficultés.

Qui est le Dr Gavin Reid et lire un extrait : Dr Gavin Reid dyslexie.pdf

04/11/2014

Consultation cabinet de psychologie

Bonjour

J'ai envie de vous faire partager une expérience passée. J'avais vraiment envie d'aider mon enfant dans son problème d'hyperactivité. Nous avons vus moult pédiatres, ostéopathes, psychomotriciens, sophrologues, psychologues (au pluriel car lorsque je constatais au bout d'au moins 6 mois que rien ne changeait, je changeais de praticiens, je l'ai déjà écrit quelque part le budget équivaut à l'achat d'une belle voiture neuve...).

Le pompon va à un cabinet de psychologie (conseillé pourtant par un copain). D'abord la psy (dont je n'ai pas vu les diplômes, il est possible au final qu'elle était psychanalyste) lui a fait faire la tour de Hanoï pendant toute la séance (facturée à prix fort). Comme d'après elle il n'avait pas réussi elle en a programmé une deuxième A la fin sa conclusion entre deux portes a été "ll faut qu'il mange et dorme à heures fixes" (cela semblait comme récité et elle a évité de me regarder dans les yeux).  Là j'ai répondu bien fort pour que les autres patients entendent "qu'étant fille de militaire, c'était déjà fait et que proposait elle d'autre ?". Elle n'avait rien à me proposer et moi gentille (ou poire?) , j'ai payé. C'est un an plus tard que j'ai rencontré un médecin micronutrionniste qui a débrouillé le cas de notre fils.

Cette "psy" continue d'exercer. Il faut qu'elle prenne en compte la composante génétique dans le TDAH. Ainsi, que si il est facile pour un parent non-TDAH (ce qui est mon cas) à établir des heures régulières pour les choses, les systèmes de récompenses, etc., il est moins facile pour un parent avec TDAH de faire face de façon adaptée aux besoins des enfants atteints par ce trouble. Le parent TDAH va avoir du mal lui-même pour l'organisation, et être plus irréguliers dans la méthode. Il le fera quelques jours, après une telle consultation mais guère plus. Donc quand le TDAH est d'origine génétique, le problème devient auto-entretenu.

31/10/2014

La neuroplasticité ... chez les jeunes enfants

Un spécialiste japonais de la restauration cérébrale chez les jeunes enfants obtient des résultats surprenant...découvrez les grâce à cette petit vidéo en anglais. Rdvs pour de plus amples informations et  commentaires sur le site réservé aux adhérents de l'association Remedya.

23/09/2014

Témoignage de Brigitte sur le magnésium (est de la France)

Septembre 2014

Mon aîné a 10 ans, il est TDAH. 
J’ai testé le LT... pendant plusieurs mois, sans succès, ainsi que les régimes alimentaires, des petites choses naturelles pour l’aider à dormir…  Car c’est ça que l’on cherche, leur bien-être, pas le notre. Le médecin que vous m'avez indiqué suite à notre adhésion m'a prescrit du magnésium Et le résultat est là : il se sent mieux, plus léger. Lui il se sent mieux avec, il apprécie un peu plus l’école. et c’est déjà ça. Cela reste  compliqué pour l'apprentissage. Ainsi je veux bien "casser ma tirelire" pour payer un bilan de carence de ma poche. Pouvez vous me fournir les coordonnées de médecin à même de me prescrire un bilan sanguin sur ma région? 

En parallèle, toujours les suivis psy, les régimes alimentaires… Et les autres, les autres qui jugent (même les proches quand même… Grrrrr !) .

 

Bon courage à vous.

Brigitte 

04/09/2014

Témoignage maladie de lyme d'une adhérente

Bonjour

Ci dessous les échanges avec 1 maman d’Ile de france dont la petite fille avait 1 développement parfait jusqu'à 14 mois ensuite régressions lente et progressive. Puis à 32 mois "bataille" pour la faire diagnostiquer TED avant son entrée à la maternelle en petite section.

 Je vous passe les détails mais cela m’a fait penser à la  maladie de Lyme J’ai rendu anonyme et ne vs communique pas les noms des médicaments pour ne pas risquer d’être accusée d’exercice illégal de la médecine (sauf le fluvermal qui peut concerner tout un chacun) Je vous ai copié/collé son dernier message au cas où cela puisse aider 

Cette maman m’avait contacté en mai 2014 «  Fille de 5 ans avec troubles du langage, de comportement, agitation avec intolérance à la frustration, très nombreux cris tandis qu’elle se bouche les oreilles Sommeil perturbé Aime multiplier les expériences ou elle se met en danger «  

Marie

Association Remedya

contact@remedya.fr

Bonjour Marie,

Voici les nouvelles. Je suis par moment vraiment débordée :-)

Dans tous les cas, sachez que j’ai suivi vos conseils et que j’ai pris contact avec le Docteur Brigitte …. ( pour faire toute une série d’examens relatifs à certaines infections comme la maladie de Lyme). Désormais nous la voyons une fois tous les 2 mois pour faire le point sur le traitement proposé. Nous avons eu énormément de questionnaires et tableaux a remplir pour le démarrage du protocole, pour la suite cela sera beaucoup plus simple nous n'aurons qu'a compléter avec de nouvelles informations ou nouveaux résultats. 

 Traitements médicamenteux concernant la maladie de Lyme : 1 er  traitement le 02 juillet 2014 pendant 20 jours - 2 médicaments et Fluvermal 

+  Compléments  alimentaires :- magnésium pour enfant de 5 ans depuis le 12 mai 2014 sur les conseils du Docteur dont vous m'aviez confié les coordonnées

Résultats: Nous avons suivi le traitement proposé, la première semaine, ma fille semblait assez excitée et plutôt harassée. Par la suite nous n'avons pas observé de changements notables, si ce n'est qu'elle était plus sereine en fin de traitement. 

2 ème  traitement 21 août 2014 pendant 20 jours -       2 médicaments + magnésium pour enfant de 5 ans

Résultats du moment: (septembre 2014 ) Un peu d'excitation en début de traitement, semble mieux Gérer la frustration (moins de cris). Semble plus calme. Surtout si l'on considère le stress qu'engendre la rentrée scolaire. Pour le coup cette fois c'était moi qui était très angoissée. En effet,  31 élèves dans la classe et deux maîtresses en alternance dont une qui est remplaçante et qui peut être changée à tout moment…Pour ma fille ça risque de ne pas être simple. Enfin l'essentiel, c'est qu'elle est plutôt calme en ce moment.

Concernant la prise de Magnésium depuis plus de 3 mois : nous trouvons qu'elle a une meilleure compréhension  des consignes que nous lui donnons ainsi qu'une meilleure compréhension des choses qui l'entoure. Elle est également beaucoup plus dans l'observation. Evidemment nous continuons le magnésium.

Nous devons nous revoir avec le Docteur spécialisé dans la maladie de Lyme dés la fin du second traitement, je vous tiendrai informée.

Cordialement, Mme I ...

 

 

 

20/07/2014

Témoignage dysphasie d'une adhérente

Bonjour,

Je tenais à vous faire savoir l'effet d'une cure de 1 mois de magnésium sur mon petit garcon de 4 ans.

J' ai pu constater les bienfaits sur lui, parle bcp mieux; trouve plus facilement ses mots, fait de belles phrases, discours plus fluide; meilleure mémoire, sommeil plus réparateur, petit garçon plus posé même s il a toujours beaucoup d énergie, relations plus sereines... Que des points positifs... J en prends moi même également, je me sens beaucoup plus calme, posée , patiente... Mais  c'est sur que pour une prise sur le long terme c est mieux d avoir des contacts avec un médecin donc je vous remercie encore pour les coordonnées.

G J - Marseille 

Pour finir, un bon conseil de lecture :